Aux côtés de la tête de liste départementale, Jacques Cresta, du député de la circonscription et maire d’Argelès-sur-Mer, Pierre Aylagas, à l’initiative de cette réunion, et de la 1ére fédérale Ségolène Neuville, par ailleurs secrétaire d’Etat aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l’exclusion,  elle a su mobiliser les personnes présentes autour des enjeux de ces élections régionales.
Elle a fait un point sur le travail accompli jusqu’alors, c’est félicitée de la constitution et de la désignation de tous les candidats sur les 13 départements qui sont en ordre de marche et occupent dès à présent le terrain. Les ateliers ont permis de faire ressortir de nombreuses propositions qui vont être reprises dans le programme. Elle a également réaffirmé « que Damien Alary serait bien le numéro 2 de la future grande région ».
Comme à son habitude elle a insufflé son dynamisme et sa détermination avec des mots simples pour mener l’ensemble des forces de gauche à la victoire en décembre. Ce samedi elle devait retrouver à l’occasion d’un moment convivial de nombreux chefs d’entreprises du département pour échanger avec eux.