Après la démission de Marie-Christine BODINIER, quel élu va maintenant prendre en charge la direction de la Délégation municipale à l’Urbanisme au sein du Conseil de la Ville d’Argelès-sur-Mer ?

La succession paraît des plus compliquées et périlleuses pour l’intéri-Maire Antoine PARRA, sachant que son ex adjointe à l’Urbanisme, Marie-Christine BODINIER,  dont les Argelésiens connaissent son intégrité et son honnêteté, jouit d’une parfaite estime dans la population, sachant également qu’elle souhaite rencontrer le préfet des Pyrénées-Orientales ainsi que le procureur de la République* du Tribunal de Grande Instance de Perpignan pour, selon la rumeur, « évoquer des litiges d’urbanisme au sein de l’équipe municipale en place »
Un élu très proche de l’intéri-Maire aurait d’ailleurs déjà décliné l’offre de remplacement. Dans l’atmosphère ambiance au sein de la mairie d’Argelès-sur-Mer, et désormais à moins de quatre mois des prochaines élections municipales, c’est sûr que les postulants à la succession de Marie-Christine BODINIER vont se faire plutôt rares.
Hier soir, lors du repas du Téléthon, entre la daube et de la fromage, la même rumeur qui circulait annonçait que l’intéri-Maire aurait trouvé LA solution :  prendre lui-même la Délégation municipale à l’Urbanisme.

 

*Marie-Christine BODINIER suit ainsi « les conseils » de l’intéri-Maire Antoine PARRA (cf. L’Indépendant paru ce jour)