Le Stade Eric Cantona, récemment inauguré en grandes pompes par Monsieur l’intéri-Maire Antoine PARRA, et qui était il y a encore un an un bassin de rétention des eaux pluviales, débouche dorénavant sur une situation environnementale qui ne va pas vraiment dans le sens de l’écologie :  désormais, et les riverains l’ont vécu « en live » dès hier samedi 21 septembre avec les gros orages, l’eau de pluie qui arrive du chemin de Charlemagne se déverse directement dans le port.
Trois gros soucis que n’avait pas anticipé Monsieur l’intéri-Maire : le port très rapidement va s’embourber et devra être dragué aux frais du contribuable argelésien ; les coques des bateaux devront être nettoyées plus souvent à leurs frais ; et des propriétaires de bateau (les plus gros) vont rapidement quitter le port d’Argelès-sur-Mer.
On peut d’ores et déjà affirmer que le Stade Cantona est une catastrophe environnementale ! Sans parler du poumon vert qu’il était et de la pelouse synthétique qu’il est devenu…