Que ce soit lorsqu’il s’exprime via un communiqué de presse, ou sur son blog, via les réseaux sociaux qui relayent également sa communication, Pierre AYLAGAS, député socialiste de la 4ème circonscription des P-O, président de la communauté de communes Albères/ Côte Vermeille/ Illibéris, réussit l’exploit olympique d’ignorer superbement Guy ESCLOPé, conseiller régional du Parti Radical de Gauche (PRG), même lorsque les deux se touchent, sont côte à côte, se serrent (presque) les coudes… Comme c’était encore le cas, en fin de semaine dernière, lorsque Jean-Michel BAYLET (PRG), le ministre de l’Aménagement du Territoire – et accessoirement propriétaire du Groupe de presse qui rassemble les journaux La Dépêche du Midi (Toulouse), Midi Libre (Montpellier), L’Indépendant (Perpignan), Centre Presse (Rodez)… -, est venu en visite officielle sous le soleil du Roussillon, plus exactement en Vallespir, à Céret notamment.

Le compte-rendu qu’en a fait Pierre AYLAGAS est édifiant. Certes, c’est son choix. Avec sa plume il est l’auteur incontestable de sa prose, dont nous publions ci-dessous le contenu :

« C’est à la salle de l’Union que nous avons ensuite signé le Contrat de Ruralité. Dans mon discours, j’ai rappelé que le Gouvernement avait œuvré pour créer le contrat de ruralité afin d’apporter une réponse adaptée aux besoins spécifiques de chaque territoire. Le parlementaire que je suis est d’abord fier d’appartenir à une majorité parlementaire soutenant un gouvernement qui aide les territoires ruraux. J’ai ensuite développé l’action entreprise sur le territoire de la quatrième circonscription des Pyrénées-Orientales. Enfin, j’ai conclu mon discours en rappelant cette belle phrase de François Mitterrand : « Là où il y a la volonté, il y a un chemin ! ». Outre le Ministre et moi-même, étaient présents : Hermeline Malherbe, présidente du département, Alain Torrent, maire de Céret et Président de la communauté de communes du Bas-Vallespir, René Bantoure, maire d’Arles sur Tech et Président de la CdC du Haut-Vallespir, René Olive, maire de Thuir et Président de la CdC des Aspres, ainsi que des représentants de la région ».
Pas un mot sur la présence « à ses côtés » de Guy ESCLOPé (pourtant présent parmi « les représentants de la Région »…) comme vous l’avez lu ! Balèze, non ?
Bon, en même temps, à celles et ceux qui lui reprocheraient « d’avoir la rancune tenace », Pierrot pourra toujours se défendre en prétextant « qu’il n’a cité aucun représentant de la Région, pour ne pas faire de jaloux ! »Carole DELGA (PS), présidente de a nouvelle Grande Région OCCITANIE/ Pyrénées-Méditerranée, qui a sa résidence secondaire à Argelès-plage, appréciera l’humour de circonstance, nous en sommes convaincus : trop d’élus siègent au Conseil régional ! Preuve en est : on n’a pas le temps de tous les citer… C’est une blague, évidemment !
Et dire que Pierre AYLAGAS et Guy ESCLOPé sont presque… voisins. Tous les deux habitent à Argelès-sur-Mer.  Tous les deux y vivent, bien sûr ! Le second a même été le 1er adjoint du premier, pendant plusieurs mandats, lorsque ce dernier était encore maire d’Argelès-sur-Mer. D’ailleurs, tous les deux continuent de siéger au sein du Conseil municipal d’Argelès-sur-Mer… Tous les deux sont d’irrésistibles supporters du ballon ovale et, forcément, se retrouvent régulièrement dans les tribunes du stade Gaston Pams, etc.-etc.