Communiqué de presse.

 

 

« Choisissons les Pyrénées-Orientales pour expérimenter un projet ambitieux pour l’aménagement durable de nos territoires
Ce projet, le RER Catalan, est un projet original, respectueux de l’environnement et des besoins en transports de la population des P.-O. que les communistes du département ont mis un an à peaufiner, de nombreux cheminots communistes y ont contribué avec des débats sans concession. Ce projet n’est pas à prendre ou à laisser, il peut être amendé par tous, individuellement et collectivement. L’idée est d’aboutir à un consensus entre tous les acteurs du territoire pour demander ensemble que l’État et la SNCF choisissent notre département comme pilote dans le transport ferroviaire fret et voyageurs (y compris scolaire) et démontrer que le rail est une alternative, viable et fiable, à la route et un moyen de contribuer à sauver la planète et le climat.
Le RER Catalan, ce sont des trains gratuits ou très bon marché, modernes, entretenus, réguliers et fréquents, transportant des voyageurs, y compris les scolaires du collège à l’université, avec un repositionnement transversal des bus de la région, pour créer des nouvelles liaisons qui n’existent pas aujourd’hui et pour ne pas rouler parallèlement au rail.
L’avenir du département passe par le développement du transport ferroviaire voyageur et fret sur l’ensemble du territoire. La présidente du Département et sa majorité l’ont bien compris puisqu’ils ont décidé d’en faire un des trente axes majoritaires de leur politique et l’ont fait intégrer au plan état-région.
Le PCF’66 lance, dès maintenant, sa consultation citoyenne sur le RER Catalan avec des rencontres publiques ouvertes.

 

Rencontrons-nous à Argelès-sur-Mer
Vendredi 29 novembre à 18h 30, salle du foyer (sous le cinéma), rue du 14 juillet
En présence de Nicolas Garcia,
Secrétaire du PCF 66, vice-président du conseil départemental ».