Conseillère municipale élue en 2014 dans l’Opposition sur la liste LR (Les Républicains), Me Brigitte de CAPèLE figurerait en bonne place dans la prochaine équipe municipale de l’intéri-Maire Antoine PARRA, ex membre du Parti Socialiste qui devrait se présenter aux municipales en mars 2020 sous l’étiquette « En Marche » (LaREM/ La République En Marche)… Comprendo ?

D’ailleurs, en page 8 du dernier « Granotes » (N° 147 juillet-août 2019), magazine chargé de diffuser la propagande municipale à la gloire de l’intéri-Maire (qui réussit l’exploit de battre son propre record en figurant quatre fois en photo sur la même page dans ce numéro estival !), Brigitte de CAPèLE cosigne une tribune dite « de l’opposition » (heureusement que le ridicule ne tue pas) des plus élogieuses sur le bilan de l’intéri-Maire : « …Les touristes arpentent désormais nos rues rénovées et découvrent avec étonnement et ravissement une autre approche de notre commune… ».  Alors, s’interroge-t-on à la rédaction de Ouillade.eu, si le climat ambiant est si bon à Argelès-sur-Mer, pourquoi Brigitte de CAPèLE a-t-elle choisi de vivre à… Saint-André ? Bizarre-bizarre, non ? Vous avez dit « bizarre ? », comme c’est bizarre ! Ah oui c’est vrai : l’Herbe est toujours meilleure ailleurs.

Ce nouveau positionnement nous surprend d’autant plus que Mme de CAPèLE est une femme formidable, gentille, généreuse, dynamique… On a du mal à comprendre : mais diable que va-t-elle faire dans cette galère ?