Marie-Thérèse Sanchez-Schmid, Jacqueline Irles, Me Brigitte de Capèle et Jean-Marc Pujol.

De nombreux élus étaient présents, ce samedi 14 décembre 2013 en matinée, pour l’inauguration du local de campagne de Brigitte de Capèle de Sars (UMP), tête de liste de la droite républicaine et du Centre (UDI & MoDEM) pour les élections municipales des 23 & 30 mars 2014 à Argelès-sur-Mer.
Parmi ces personnalités : Jean-Marc Pujol (UMP), maire de Perpignan, Marie-Thérèse Sanchez-Schmid (UMP), députée européenne et élue de la Ville de Perpignan, Jacqueline Irlès (UMP), maire de Villeneuve-de-la-Raho, vice-présidente de l’Agglo de Perpignan (PMCA) et ancienne députée de la 4ème circonscription des P-O, ; Me Pierre Parrat (UMP), adjoint au maire de Perpignan, Christine Llorens (UMP), suppléante du député Fernand Siré (UMP), maire de Saint-Laurent-de-la-Salanque et vice-président de PMCA (Qu’elle représentait), Jean Rigual (UMP), conseiller général et adjoint au maire de Perpignan, Paul Miffre, conseiller politique, représentant le sénateur des P-O, vice-président de PMCA et président du Comité départemental de l’UMP’66, François Calvet, Colette Appert, tête de liste UMP à Cabestany, Dominique Roddier, délégué UDI de la 4° circonscription, Jean Roméo, délégué UDI de la 2° circonscription, Laurence Gayte (UDI), Myriam Granat, tête de liste soutenue par l’UMP et l’UDI au Boulou… ainsi que de nombreux maires amis, conseillers municipaux, conseillers communautaires… et les jeunes populaires de l’UMP 66.
Au total, ce sont environ 160 personnes qui étaient réunies, venues pour soutenir la liste de Me Brigitte de Capèle.
La candidate a dévoilé son slogan – Argelès-sur-Mer, un vrai futur pour vous ! – et a visiblement su trouver les mots et le tempo pour haranguer la foule : « Il est grand temps, maintenant, de retrouver une confiance disparue, de sortir notre village gangrené par l’immobilisme d’une nomenklatura municipale. Pour cela, nous devons changer de cap ! Il faut un nouveau regard, un regard neuf !, pour bâtir, ensemble, un Avenir harmonieux et généreux pour tous, où nos jeunes et nos aînés auront toute leur place pour exprimer des sensibilités sans dogme ni mièvrerie. A la tête de la formidable équipe qui m’entoure, je veux montrer et démontrer qu’il existe des réponses, des solutions pour retrouver notre compétitivité sans dénaturer la qualité de vie qui autrefois a fait le bonheur de vivre et travailler à Argelès-sur-Mer. Ce n’est hélas plus le cas aujourd’hui. Argelès-sur-Mer fait figure de patrimoine en péril, avec des commerces qui se meurent au village et une plage littéralement abandonnée par un pouvoir local dévitalisé, en manque d’ambitions pour créer de l’activité touristique. Soyons audacieux, soyons entreprenants ! Ce n’est pas en rafistolant à trois mois des élections municipales, des rues et des trottoirs en mauvais état, qu’on nous fera croire que la commune se lance dans de grands travaux ! Cela ne marche plus, il en faut beaucoup plus pour engager la Ville sur la route du Futur. Oui, je suis fière de conduire et de proposer l’alternance pour appliquer un programme neuf, pour remettre en marche les leviers de notre économie locale. Oui, il est temps de transformer avec des idées neuves Argelès-sur-Mer en vraie capitale des Albères et du littoral roussillonnais. Pour en arriver là, je m’engage pendant toute cette campagne à écouter, à voir et à entendre tous les Argelésiens qui accepteront d’être disponibles pour relever ce passionnant et grand défi de l’Alternance (…) ».
Me Brigitte de Capèle a ensuite rappelé qu’elle mènerait une liste, certes investie par l’UMP, soutenue par l’UDI et le MoDEM, « mais qu’il s’agit avant tout d’une liste d’ouverture ».
– Permanence électorale : 26 route nationale, 66700 Argelès-sur-Mer.