Il y avait foule, ce samedi 1er février en fin de matinée, dans la zone commerciale d’Argelès-sur-Mer*, où David Triquère avait convié les Argelésiens à l’occasion du lancement de sa campagne électorale pour les municipales, depuis sa permanence ouverte entre les enseignes Gifi et Picard, plus précisément mitoyenne du magasin Meubl’Avenir. Une situation géographique stratégique, devant une route empruntée quotidiennement par des milliers de personnes.

Mais ce n’est pas tout, pour aller au plus près de celles et ceux qui n’ont pas de moyen de mobilité, David Triquère a tout prévu : un camping-car floqué aux couleurs de sa liste, « Faire l’Avenir Ensemble », qui ira quotidiennement à la rencontre des habitants, sur leur lieu de vie, qu’ils soient au village, à la plage ou dans des écarts. Ainsi, le candidat veut jouer la carte de la proximité et il ne veut surtout pas laisser des électeurs sur le bord de la route.

Ce matin, justement, malgré quelques gouttes de pluie, venus du village ou de la plage, ils étaient environ 250 à 300 à s’être déplacés pour entendre le message du candidat : peu de personnalités politiques  (re)connues, beaucoup d’anonymes en revanche et, surtout, des chefs d’entreprise, des commerçants saisonniers, des militants associatifs, des jeunes, des retraités et divers acteurs de la vie économique locale soucieux de remettre la commune sur les rails de la prospérité, du développement, tout cela dans le respect du patrimoine naturel et architectural, en s’appuyant sur une nouvelle stratégie écologique.

David Triquère ambitionne de construire « un modèle argelésien » dans lequel tous les habitants, tous les citoyens auront droit de regard, auront leur mot à dire pour étoffer une gouvernance municipale à la hauteur des prochains défis qui nous attendent.

 

*Avenue d’Hürth.