Dans la soirée du jeudi 24 janvier 2019, une importante panne de courant, qui aura duré plus d’une heure, a perturbé la traditionnelle cérémonie de vœux de Pierre AYLAGAS (PS), président de la communauté de communes Albères-Côte Vermeille-Illibéris, aux personnels communautaires.

De là à penser que le « sabotage » aurait pu être l’œuvre du successeur de Pierre AYLAGAS dans le fauteuil de maire d’Argelès-sur-Mer, Antoine PARRA (PS), un pas qui a été allègrement franchi par nombre de participants à cette réception, avec plus ou mois d’ironie dans le propos…

Or, il n’en est rien. Antoine PARRA (qui à ce moment-là présidait d’ailleurs hasard du calendrier une séance publique de ce qu’il reste de son Conseil municipal) n’est pas du genre à s’abaisser à ce genre de mesquinerie, ce n’est vraiment pas le genre de la maison. La panne d’électricité authentifiée était totalement accidentelle. En tout cas, ce samedi matin encore, au village, sur le marché hebdomadaire de plein air, tout le monde en parlait ! Les deux hommes étant devenus au fil du temps deux ennemis intimes, cela aurait pu… Mais il n’en fut rien nous l’affirmons et nous le confirmons, point à la ligne !