« Monsieur le maire,
 Suite à vos déclarations faites lors du dernier conseil municipal en date du 19 janvier 2017, il est évident que vous refusez de faire participer les élus de l’Opposition à vos réunions de préparation et à vos  décisions concernant la vie publique. Dont acte.

J’en déduis, monsieur le maire, que vous ignorez la signification du mot « démocratie » car en refusant de nous faire participer vous refusez ainsi de faire participer les Argelésiens qui nous ont élus.

Alors, surtout ne parlez plus à ces derniers de « transparence » et de « concertation » car il y a bien longtemps que les citoyens ne vous croient plus.

Je vous adresse toutefois, monsieur le maire, en ma qualité d’élue respectueuse des usages, mes salutations distinguées ».

Brigitte de Capèle.