Me Brigitte de Capèl

 

« Gros Travaux et grands chantiers »

Sous ce titre, Me Brigitte de Capèle (UMP), tête de liste aux prochaines élections municipales à Argelès-sur-Mer, communique :

« Un grand malheur est arrivé à Argelès-sur-Mer. Un tremblement de terre, des éboulements, des nids dans les routes, des éclairages qui ne fonctionnent plus, des gués infranchissables, des pêcheurs et des commerçants sans abri, deux restaurants à refaire, des sanitaires utilisés à mauvais escient, les cloches de l’église qu’il faut sécuriser, la voirie qui n’en finit pas de s’effondrer…

Bref, les cantonniers s’activent : Route de Taxo à la Mer, Rond-point de Taxo, quartier Saintt Pierre, Rond-point du futur lycée, avenue du Grau, avenue des Trabucaires… Tous ces travaux, tous ces chantiers, prendront fin, nous assure-t’on, fin avril 2014. Le chemin de Valbonne sera éclairé, le restaurant scolaire est en construction, la piscine communautaire lance ses colonnes de béton vers les cieux, la plage du Racou a son « bourrelet sableux »…

Des travaux à la mer, où l’on casse l’arrivée pour permettre de « voir la mer en arrivant » ; aux Conques, où l’on va créer des pistes… Les cantonniers ont du travail : en ce moment, ils sillonnent toutes les rues du village à la recherche des nids de poules. Ils ont du pain sur la planche ! A l’aide d’un camion et d’une pelle, ils remplissent les nids de goudron.

Un grand malheur a tout cassé d’un coup et il faut tout refaire en même temps. Vue d’avion, la ville d’Argelès-sur-Mer est érigée de grues.

Mais que se passe –t’il ? Pourquoi cette hâte, cette frénésie ? Ah ! Mais bien sûr ! Nous sommes à un mois des élections municipales ! « Dans sa marche en avant, Argelès-sur-Mer possède une force incontestable : elle n’a jamais sacrifié son esprit de village qui lui donne cette douceur de vivre enviée par tous. », écrit M le Député-maire dans son éditorial de Granotes. « Esprit de village » ? « Douceur de vivre » ?… Les Argelésiens apprécieront ».