« François HOLLANDE a décidé de ne pas se représenter à l’élection présidentielle. C’est un choix qui n’était pas facile, unique à ce jour dans l’histoire de notre République. Un choix qui force le respect par sa dignité et sa solennité. Un choix courageux.

François HOLLANDE a choisi la France. François HOLLANDE a choisi la gauche, du moins que celle-ci puisse se choisir un candidat, de manière apaisée, à travers les primaires ouvertes. HOLLANDE a fait passer l’intérêt de la France et celui de la gauche avant son ambition personnelle.

Enfin je pense que ce choix va permettre de regarder l’action de François HOLLANDE d’une autre manière. Son bilan sera inévitablement réévalué. Avec le recul et peut-être même très rapidement on s’apercevra qu’il a préservé notre modèle social que certains s’ils étaient élus en mai prochain s’empresserait de détruire ».

Pierre AYLAGAS

Député des Pyrénées-Orientales,