Pierre Aylagas (PS), l’homme fort de la 4ème circonscription des P-O – Député, maire d’Argelès-sur-Mer, président de la communauté de communes Albères/ Côte Vermeille… – a commencé les tractations depuis dès le soir du 1er tour des élections municipales, c’est-à-dire le dimanche 23 mars 2014. Depuis cette date, il a pris son téléphone pour appeler et interpeller les (ré)élus du 1er tour afin de savoir s’il pourrait compter sur leur appui lors de la réunion du conseil communautaire, le lundi 7 avril à 18h 30 pour l’élection du nouveau président de l’intercommunalité Albères/ Côte Vermeille…

Selon nos sources, une majorité se serait alors dégagée en faveur de sa réélection à la présidence de ladite communauté de communes.

Sauf que depuis hier, les choses ont changé. La défaite du maire sortant communiste à Elne, Nicolas Garcia, change considérablement la donne. Car après Argelès-sur-Mer, la commune d’Elne est celle qui donne le plus de conseillers communautaires à Albères/ Côte Vermeille.

Si l’on y ajoute la victoire, également hier soir, de Jean-Michel Solé (Divers droite) à Banyuls-sur-Mer, additionnée aux communes de Port-Vendres, Collioure, Laroque-des-Albères, Montesquieu-des-Albères, Palau-del-Vidre, Saint-Génis-des-Fontaines… La droite est désormais majoritaire sur le papier concernant le territoire de la communauté de communes Albères/ Côte Vermeille.

Au-delà d’une arithmétique purement politique, il est actuellement fortement reproché à Pierre Aylagas « d’avoir tiré la couverture à soi en ramenant tous les investissements communautaires, à de rares exceptions près, sur son territoire communal, Argelès-sur-Mer ».

C’est Jean-Pierre Roméro (UMP), maire de Port-Vendres, suppléant du sénateur François Calvet – le plus fin stratège en politique des P-O… avec Christian Bourquin (PS), l’autre sénateur des P-O, président de la Région Languedoc-Roussillon – qui pourrait selon toute vraisemblance mener la fronde contre Pierre Aylagas jusqu’à lundi prochain.

Le combat s’annonce, pour le moins… passionnant. Si combat il y a !

A suivre.