C’est Jean-Pierre ROMéRO, maire Les Républicains de Port-Vendres et suppléant du sénateur François CALVET, qui demande à Pierrot AYLAGAS, ancien maire socialiste d’Argelès-sur-Mer, député-président de la Communauté de communes Albères/ Côte Vermeille/ Illibéris, à propos de l’un de ses adjoints portvendrais, Lionel NADAL (UDI), conseiller communautaire :

« Pourquoi dis-tu NADAL ?, il se prénomme Lionel, il s’appelle Lionel NADAL… ».

– réponse de M. AYLAGAS : « Donc c’est NADAL ! J’ai raison ».

– Lionel NADAL qui assistait à la scène de répondre en direct-live à Pierre AYLAGAS : « Vous ne m’aimez pas depuis que je vous ai parlé de PARSI, mais je suis fier d’être le seul de cette assemblée (NDLR, c’était lors du dernier conseil communautaire) que vous appelez par son nom mais sachez que moi je vous respecte, alors merci à l’avenir de dire Monsieur NADAL et pas NADAL ».

NDLR. François PARSI est le Directeur général des services (DGS) à la mairie d’Argelès-sur-Mer. Dans le cadre de la mutualisation des services entre la Ville et ladite Communauté de communes (CdC), François PARSI devait également diriger les Services généraux d’Albères/ Côte Vermeille/ Illibéris. Lionel NADAL s’y est opposé en soulevant un lièvre et en s’appuyant sur des textes et dysfonctionnements qui, selon lui, empêchait à François PARSI d’avoir cette double casquette. Pierre AYLAGAS a accepté la démission de François PARSI qu’il avait pourtant déjà « embauché » à la CdC… et s’est retrouvé avec désormais un vrai opposant politique, le sieur Lionel NADAL, qui ne lui laisse rien passer; ça change !