« EXEMPLARITÉ et TRANSPARENCE ? NON, MENSONGES et MÉPRIS ! »

 

Sous ce titre, Jean-Patrice GAUTIER nous communique avec prière d’insérer :

 

« Antoine PARRA – maire d’Argelès-sur-Mer, NDLR – dit avoir réorganisé les délégations. Mensonge. Personnellement, je n’ai plus la délégation de la culture. Je l’ai appris, comme mes collègues concernés, par lettre recommandée. Je l’ai appris sans avoir le temps d’en informer les associations avec lesquelles j’avais l’habitude de travailler.
C’est selon lui, une décision, normale et innocente, puisque tous les élus ont encore en charge une délégation et la rémunération qui l’accompagne. Mensonge.
Réorganiser, sans en parler au principaux intéressés, drôle de méthode !
Non, ce n’est pas une réorganisation, évidemment, c’est une sanction, une mise à l’écart, voire une mise en sommeil (plus de réunion hebdomadaire depuis le 28 juin, date du dernier conseil municipal où les comptes administratifs ont été rejetés, aucune information depuis, et une gestion exclusivement personnelle de toute demande émanant de ces mauvais élus que nous sommes devenus).
Non, ce n’est pas une réorganisation, et, s’il n’a pas enlevé toutes les délégations aux Adjoints au Maire, ce n’est pas par bonté d’âme, ou pour réorganiser. Non, il ne pouvait le faire sans l’aval d’un vote du Conseil Municipal. Voilà la raison principale.
Encore une fois, le maire a menti. On ne peut plus lui accorder notre confiance ».

 

Jean Patrice GAUTIER, 1er adjoint au maire, encore en charge de la communication.