Décidément, on pourrait penser que les choses ne s’arrangent pas entre le maire d’Argelès-sur-Mer, Antoine PARRA (PS), et celui qui l’a désigné à ce poste pour lui succéder, l’ancien député Pierre AYLAGAS (PS), président de la communauté de communes Albères-Côte Vermeille-Illibéris.

 

Antoine PARRA a « oublié » de citer Pierre AYLAGAS sur le carton d’invitation transmis à de nombreux Argelésiens et personnalités départementales ou régionales, concernant l’inauguration « des travaux de piétonnisation et d’embellissement (sic) de l’avenue de la Libération », au village d’Argelès-sur-Mer, ce vendredi 8 juin 2018 (demain). L’adjoint délégué à la Communication, Patrice GAUTIER, n’a pas non plus relevé cette incongruité…

 

Le maire actuel et son 1er adjoint ont sans doute la mémoire courte. Pourtant ces travaux ont été décidés par Pierre AYLAGAS, alors maire en 2014 , puis la communauté de communes qu’il préside y a réalisé fin 2017/début 2018 tous les travaux de réfection complète des réseaux souterrains d’eau et d’assainissement et quelques autres, soit l’équivalent de plusieurs centaines de milliers d’euros.

 

Il n’empêche, Antoine PARRA sans doute fâché que Pierre AYLAGAS ne le soutienne plus depuis ses démêlés avec la Justice et la condamnation cinglante que lui a infligé le Tribunal correctionnel de Perpignan, ne l’a pas invité. Heureusement d’autres personnalités figurent sur ce carton d’invitation. Entre autres Isabelle MORESCHI, adjointe déléguée au Commerce, et Muriel SAIGNOL, élue déléguée à la Qualité de la vie (nous le découvrons). Mais surtout Antoine PARRA précise que cette sympathique manifestation se déroulera « en présence » de Carole DELGA (PS), ancienne ministre, présidente de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée – qui en est réduite à inaugurer une rue –  et d’Hermeline MALHERBE (PS), ancienne sénatrice des P-O, présidente du Département des Pyrénées-Orientales. Elles ne manqueront pas d’être surprises de l’absence officielle de Pierre AYLAGAS… cela ne fait pas l’ombre d’un doute. En tout cas, nous, à la rédaction de Ouillade.eu, on le regrette le Pierrot (et nous ne sommes pas les seuls – rendez-vous en mars 2020) ; il est tellement sympa.

 

Ainsi que de celle d’un représentant de l’État qui n’est pas indiquée sur ce document.
En tout cas, la rédaction de Ouillade.eu aura pris un malin plaisir à les informer.

 

Gageons que ce carton d’invitation va devenir collector… vous pariez combien ? Précipitez-vous sur le Bon Coin, mais lorsque vous aurez fini de lire ces lignes il sera peut-être, peut-être ?, trop tard !

 

Difficile de parler d’Argelès-sur-Mer sans une histoire de poubelles ! La photo a été prise ce jeudi 7 juin 2018, rue Victor-Hugo, contre le banc des sénateurs… L’odeur est en bonus. Espérons que ce soit nettoyé avant l’inauguration de la rue voisine, demain.