« C’est intolérable ! » Pour Antoine PARRA, maire d’Argelès-sur-Mer : « Je suis en colère d’apprendre que cela recommence, je pensais que ça s’était calmé, car j’avais fait le forcing auprès de la police et de la gendarmerie en insistant sur le problème de ce secteur. On doit éradiquer ce phénomène en déclenchant des actions et en mettant les moyens. Je ne peux pas accepter que des hors-la-loi terrorisent les habitants. La bataille est engagée ».
Suite à un article paru ce lundi 17 septembre 2018, dans la presse locale : on apprend noir sur blanc que le maire, Antoine PARRA, découvre la délinquance et le trafic de drogue dans le centre du village. Il vient de l’apprendre !

 

Il pensait, dit-il, que cela s’était calmé car il avait fait le forcing auprès des services de sécurité. Doit-on le croire ? Mais la population peut dormir tranquille maintenant  : il le sait et il va déclencher des actions en mettant les moyens. M. PARRA va faire le ménage… Doit-on le croire ? Car, quand il a fait le forcing, il n’avait pas mis les moyens… Désormais, les habitants du centre ville sont avertis, prévenus… Ou alors, ils n’ont qu’à acheter un terrain en zone agricole et construire leur maison avec piscine sans permis (mais en zone inondable… de quoi remplir le bassin à l’œil !). Le comic show continue.

 

Il est vraiment grand temps que Monsieur le maire prenne ses responsabilités.