Où que ce soit des invitations sont attribuées aux différentes manifestations organisées par les collectivités territoriales. La commune d’Argelès-sur-Mer n’y échappe pas.

Mais cette année c’est une organisation quasi industrielle qui est mise en oeuvre depuis quelques semaines à la mairie d’Argelès-sur-Mer pour arroser les amis et tous ceux qui seraient susceptibles… de pouvoir être redevable au maire-condamné d’Argelès-sur-Mer en ces temps troublés pour lui ? C’est ce qui se racontait ce samedi matin, au village, à l’ouverture du marché hebdomadaire de plein air, très fréquenté en cette saison estivale. Nous, à la rédaction de Ouillade.eu, on ne le croit pas.

On n’en croit pas un mot, quoi que… En tout cas, il y a trois mois, Antoine PARRA (PS) a écarté son sémillant adjoint délégué notamment à l’Animation,  Danilo PILLON (PCF), jusqu’ici en charge de distribuer les invitations. Et ce depuis la création du festival Les Déferlantes ! Que s’est-il passé entre temps ? Le maire s’en expliquera certainement dans son Journal Officiel local… Ça doit être le symbole de la nouvelle gouvernance politique qu’il prétend mener à Argelès-sur-Mer, c’est son choix et nous continuerons de le respecter.

Donc deux agents municipaux sont particulièrement chargés d’exécuter ses consignes de distribution « gratuite » de pass pour quatre jours ou de tickets pour une soirée. En soi, ça pose un problème : les employés municipaux payés avec l’argent public de nos impôts ont-ils pour mission de faire la promotion d’une entreprise privée, puisque désormais Les Déferlantes sont dans le giron de Vivendi ? En effet, comme nous avons été les premiers à l’annoncer dans les colonnes de Ouillade.eu, Olympia Production, filiale de Vivendi Universal, est désormais coproducteur des Déferlantes… et de Live au Campo à Perpignan !

Le pire, nous confirme-t-on, c’est que ce sont deux cadres « A » fort bien rémunérés qui passent une grande partie de leur temps de travail à cette mission. Et un élu de l’Opposition courageuse – car à Argelès-sur-Mer au sein du Conseil municipal il y a deux types d’Opposition, on vous l’expliquera la prochaine fois… – de trancher dans le vif du sujet dès hier soir en fêtant la victoire de la France sur l’Uruguay en quarts de finale de la Coupe du monde de football : « Apparemment, il n’y aurait donc plus grand chose à faire à la mairie ? ».

On n’ose pas imaginer que des entrées gratuites seraient aussi distribuées en grand nombre aux membres même éloignés de familles et de proches de quelques élus bien en cour. Car rappelons que ces billets (48 euros par jour) et pass (168 euros pour 4 jours) sont négociés par anticipation avec nos impôts locaux dans le cadre de la très généreuse subvention que verse la commune aux organisateurs des Déferlantes : 300 000 euros environ, sans compter les centaines d’heures (plus de mille) où des employés municipaux doivent travailler à la préparation puis au nettoyage du festival.

Afin que la transparence soit complète et incontestable, Ouillade.eu met à disposition de monsieur le maire Antoine PARRA son site pour qu’il publie la liste exhaustive des centaines d’heureux bénéficiaires de ces invitations. Chiche ! C’est juste pour faire taire les mauvaises langues qui colportent n’importe quoi à propos des bénéficiaires de ces invitations. Comme nous savons M. PARRA à cheval sur les principes, respectueux de la légalité et très rigoureux dans l’exercice de sa fonction, nous ne doutons pas un instant de son étroite collaboration.