(Communiqué)

 

« L’environnement, l’écologie, le bien-être même des habitants, sont remis en cause par ce projet délirant !

Suite au projet d’extension du port et d’urbanisation d’Argelès et du Racou, nous nous offusquons.

Par cette idée saugrenue, qui porterait atteinte au bon sens, à l’urbanisme et qui a peut-être des intérêts autres que ceux des habitants et du bien-être de ceux-ci, nous sommes en accord avec tous ceux qui combattent ce projet, qui met à mal l’idée même du respect écologique et environnemental de la commune et de sa station balnéaire.

Je me suis présenté à la dernière élection départementale en date, pour éviter ces dérives et pouvoir être attentif pour que des projets extravagants ne puissent sortir des cartons ».

 

 

Guy Torreilles, président du MoDEM’66