La municipalité présidée par Antoine Parra est passée à l’action et, depuis le début de la semaine, sanctionne les personnes qui considèrent la voie publique comme un dépôt d’ordures permanent. Hier, par exemple, locataires ou propriétaires indélicats de la Rue de la Paix, située au coeur du village, ont été verbalisés pour leur incivisme et l’atteinte grave au niveau sanitaire et sécuritaire que leur comportement engendre dans l’environnement.

Isabelle Moreschi, conseillère municipale déléguée à la Police municipale, conseillère communautaire, nous a confirmé ce matin que des procès-verbaux ont effectivement été dressés contre ces contrevenants.

Si dans certaines rues, dans les secteurs de la Plage et du Village, le ramassage des encombrants initialement prévu pendant la première semaine du mois n’a toujours pas eu lieu pour des raisons purement techniques, il est insupportable de constater qu’après le passage de La Recyclerie d’Elne certain.e.s citioyen.ne.s continuent de prendre les trottoirs de la commune pour des dépotoirs.

Isabelle Moreschi, pleinement consciente de la situation, confirme « Que la Municipalité prendra toutes ses responsabilités et agira en conséquence en sanctionnant les contrevenants. Rue de la Paix, nous sommes allés chercher les locataires indélicats, même ceux qui avaient profité d’un déménagement pour abandonner leurs encombrants. Nous les avons retrouvés et verbalisés ! La vie sociale impose le respect de règles, les auteurs d’incivilités doivent savoir que nous les poursuivrons ».