« Pourquoi les élus communistes du conseil municipal d’Argelès-sur-Mer continuent-ils eux-aussi à siéger dans la Majorité municipale de gauche et à soutenir aveuglément le député socialiste Pierre AYLAGAS et Antoine PARRA (maire actuel, ancien attaché parlementaire de Pierre AYLAGAS, tout acquis à la politique nationale actuelle, après avoir soutenu dans la primaire socialiste Arnaud MONTEBOURG)…

Quels sont leurs intérêts politiques et surtout  personnels sur Argelès-sur-Mer ? Dans les rues d’Argelès-sur-Mer, devant les électeurs, les communistes ne se cachent plus pour critiquer violemment la politique du Premier ministre Manuel VALLS et, par ricoché, de Pierre ALAGAS… et ils demeurent les meilleurs amis du monde autour d’une bonne table ou dans l’espace VIP du festival Les Déferlantes qu’ils affectionnent particulièrement. Quand à la politique nationale, le peuple attendra. Mais peut-être que demain il sera trop tard… ».

Charles CAMPIGNA, ancien adjoint au maire d’Argelès-sur-Mer chargé de l’Agriculture et des Sports.