Un exemple de malade !…

 

La photo (capture d’écran du journal L’Indépendant/ Groupe La Dépêche du Midi) par laquelle le scandale arrive ! Même si le masque du docteur Ducassy est posé sur le bureau… On imagine bien sûr les consommateurs faire leurs courses en laissant leur masque dans le charriot… Drôle d’époque. Edifiant

 

 

Dans le journal L’Indépendant (relevé hier soir sur le site Internet du quotidien perpignanais), mais paru ce jour en version papier, on peut lire un article intitulé : « Le centre COVID-19 d’ Argelès-sur-Mer reste ouvert et s’adapte à l’ évolution de la maladie ». Deux personnages figurent sur une photographie l’illustrant : un médecin avec blouse blanche et masque affairé devant un ordinateur ; assis à son côté à moins de 50 centimètres en train de lui parler, Bernard Ducassy, cardiologue renommé bien connu des Argelésiens, et… sans masque.
Voilà un bel exemple de désinvolture sanitaire et d’irrespect des règles de base fixées par le Président de la République Emmanuel Macron, après avis constant du Comité scientifique chargé d’émettre les avis sur la lutte contre la pandémie du coronavirus (COVID-19).
Espérons qu’il n’est pas ainsi présent lorsque des patients viennent se faire examiner à ce centre de dépistage… et qu’il s’agit là d’une simple posture pour la photo.
On allait oublier, Bernard Ducassy, par ailleurs membre éminent du parti politique La République En Marche (LaREM)  – ça ne s’invente pas – est aussi l’ éminence grise élue du maire d’Argelès-sur-Mer, Antoine Parra.
Et dire qu’il est délégué à l’Environnement.
Encore un bel exemple de respect des règles qui devraient s’imposer à tous. Sauf à quelques élus qui comme d’habitude hélas s’en affranchissent, à Argelès-sur-Mer en particulier.
Souhaitons, pour le personnel communal en première ligne, qu’il ne traîne pas ainsi, sans protection, dans les couloirs de la mairie ou de l’Office de tourisme dont il est proche.