Communiqué.

 

La droite la plus bête du monde (NDLR – belle ambition… car nous nous étions contentés de décrier « la droite la plus stupide des P-O »…) répond à la rédaction de Ouillade.eu :

 

 

« Le budget d’une commune définit la politique de cette dernière. Le vote d’un budget est en conséquence un acte politique. C’est pourquoi en tant qu’élus nous avons tous trois (ceux de la droite la plus bête) avons, voté contre les budgets primitifs.

Mais nous avons toujours voté pour les délibérations favorables aux Argelésiens et qui tendaient vers une amélioration de leur statut de citoyen.

Aujourd’hui en tant qu’élus, compte tenu du contexte actuel et de l’agitation qui règne au sein de la Majorité municipale, nous avons considéré qu’il était de notre devoir de favoriser et de maintenir le bon fonctionnement de la commune cela dans l’intérêt des Argelésiens pour lequel nous avons toujours travaillé.

Nous sommes à quinze mois des prochaines élections municipales qui permettront aux Argelésiens de choisir leur future municipalité.

Ce sont eux seuls qui doivent se déterminer et choisir.

En cette attente, nous estimons que la commune doit continuer à fonctionner paisiblement et assumer toutes ses tâches en faveur des Argelésiens.

Nous avons donc voté « pour » le budget, notre attitude étant guidée uniquement par le souci de paix à Argelès et dans l’intérêt de tous les Argelésiens.

Nous tenons également à dire qu’en dehors de toutes pressions nous en assumons les conséquences étant des élus libres contrairement à certains ».
Brigitte de CAPèLE, Philippe RIUS et Laurent MADERN.