Petit à petit, comme l’oiseau fait son nid, la régie municipale du port d’Argelès-sur-Mer est en train de se mettre en place. La SAGA est morte vive la régie !…

On se souvient que Renaud BOISVERT (PS), conseiller municipal délégué d’Argelès-sur-Mer, avait été écarté de ses attributions municipales à Port-Argelès par le nouveau maire d’Argelès-sur-Mer, Antoine PARRA (PS), pour une raison qui, officiellement, n’a toujours pas trouvé d’aboutissement ou, si vous préférez, reste inconnue à ce jour. A partir de là, et c’est humain, vous ne l’empêcherez pas, les rumeurs les plus folles ont couru… Serait-ce par crainte de voir un Renaud BOISVERT devenir trop regardant dans les comptes à venir ?… En tout cas, c’est Isabelle MORESCHI, adjointe en charge du Commerce qui l’a remplacé au pied levé.

François PARSI, directeur général des services (DGS) en est désormais le directeur, et Paul-Henri JEAN de capitaine devient chef de service.

Le conseil municipal d’avant-hier jeudi 15 décembre 2016, a voté pour un emploi d’agent de maîtrise, « maître de port adjoint 1er échelon » en faveur de l’époux de Marina PARRA-JOLY (PS), adjointe au maire au maire d’Argelès-sur-Mer, conseillère départementale (la même Marina PARRA-JOLY qui se présentera l’an prochain aux élections législatives sur la 4ème circonscription des P-O, aux côtés du candidat socialiste Alexandre REYNAL pour tenter de succéder au député Pierre AYLAGAS). Ce qui laisse planer un conflit d’intérêt ou de favoritisme ou de prise illégale d’intérêt. (L 432-12 et L 432-14 du code pénal)… Le préfet des P-O, Philippe VIGNES, tranchera la question. Dans un sens comme dans l’autre. Espérons qu’il ne mettra pas autant de temps que pour faire enlever le panneau totalement illégal (Loi Royal) de l’hypermarché qui trône toujours sur la quatre voies (RN 114)…