Ministère de la transition écologique.
L’avis de la MRAE** (mission régionales d’autorité environnementale) sur le projet de révision du PLU* d’Argelès-sur-Mer.
(6 septembre 2021).
Commission totalement indépendante, compétente, sans aucun intérêt particulier ou d’éléments passées ou présentes à mettre en doute leur impartialité

 

 

(communiqué)
-« L’avis démontre (même si le PLU* est parfaitement écrit) qu’il est négatif pour l’environnement, pour les ressources en eau, les risques d’inondations (port quartier / port jardin) pour les jeunes d’Argelès à la recherche de parcelles constructibles a un prix abordable le projet n’est pas argumenté avec aucune vision sur le moyen et le long terme d’Argelès.
Le dossier arrange les promoteurs immobiliers, sans démontrer qu’il n’existe aucune autre alternative crédible.
Le projet ne respecte pas les objectifs fixés par le SCoT*** (le président n’est autre que le maire actuel d’Argelès-sur-Mer ?) et aura un impact environnemental particulièrement négatif.
On est en droit de se poser la question : comment les élus qui siègent au SCoT ont une vision du territoire ? Où tout simplement de leur village ? Et qui laissent leur président agir à sa guise sur sa commune et laisse chacun tranquille chez soi…
Aujourd’hui le SCoT ne fait pas son travail du respect de l’environnement et de la répartition économique du territoire.

Faiblesse des considérations environnementales, ce projet de PLU* n’est pas la solution pour les Argelésiens et il doit être rejeté.
Vous pouvez compter sur moi pour agir dans ce sens ».

Charles Campigna
Conseiller municipal d’opposition d’Argelès-sur-Mer.

 

*PLU = Plan Local d’Urbanisme

**avis-mrae-argeles-sur-mer-revision-plu-vfmrae

***SCoT = Schéma de Cohérence Territoriale