Du bon fonctionnement de l’administration communale, selon Antoine PARRA, maire d’Argelès-sur-Mer…

En août dernier, Antoine PARRA a pris de nouveaux arrêtés, « Pour le bon fonctionnement de l’administration communale », dit il.
Nouvelle preuve de ce « bon fonctionnement » s’il en fallait une, l’échange d’e-mail entre le 1er adjoint et le Directeur Général des Services (DGS) de la Ville d’Argelès-sur-Mer :

Demande du jeudi 27 décembre 2018 : « N……, N….bonjour. Vendredi dernier je me suis rendu en mairie. Je pensais trouver des cartes de vœux comme chaque année depuis bientôt 30 ans que je suis élu. Mon casier était vide. Deux explications possibles : soit le maire a décidé que lui seul pouvait en avoir, des cartes de vœux bien sûr (j’en ai reçu une par courrier, c’est vraiment du gâchis), soit certains élus, dont moi, ont été écartés. Je souhaite pour la morale que la première hypothèse soit la bonne. Merci de me tenir informé. Bien cordialement.
Jean-Patrice GAUTIER, encore 1er adjoint.»

Réponse du DGS, le vendredi 4 janvier 2019 : « Bonjour Jean-Patrice, le maire m’indique qu’il ne souhaite pas que tu bénéficies des cartes de vœux de la commune. Cordialement. Bien à toi. »

Le maire Antoine PARRA ne dit pas la vérité. Les arrêtés ont été pris pour écarter 9 élus de la majorité.

Je profite de cette mise au point pour présenter mes voeux de bonheur et de santé à toutes les Argelèsiennes et tous les Argelèsiens, « Pour Argelès sur Mer ».
Dr Jean Patrice GAUTIER,
1er adjoint, Argelès-sur-Mer. »