Alors que partout sur le littoral les municipalités avaient pris soin, dès le début de la semaine dernière, d’informer les principaux acteurs de l’économie locale, commerçants et artisans, de l’annulation des manifestations (vide-greniers…) prévues le dimanche 5 mai « pour cause de conditions météorologiques » épouvantables, avec une tramontane soufflant à plus de 100km/ h… une fois de plus la municipalité d’Argelès-sur-Mer a failli à son devoir d’alerte, si l’on en juge par les sms envoyés aux commerçants du centre-plage (par justement l’association des commerçants du centre-plage laquelle visiblement n’avait pas été informée de l’annulation du carnaval !).

Hier, à 8h 34, les commerçants du centre-plage reçoivent le sms suivant : « Hola ! Dès 14h aujourd’hui, le carnaval passera en front de mer et dans les rues, pour le plus grand plaisir de nos clients ! Pensez à rentrer les stores avant le passage des chars ! (…) ».

A 11h 41, toujours hier dimanche 5 mai 2019, nouveau message : « Dernière nouvelle : à cause des conditions climatiques le carnaval est annulé et reporté (…) ».

L’OMTA (l’Office Municipal de Tourisme et d’Animation), pourtant richement doté, aurait pu éviter ce cafouillage en informant en amont ladite association des commerçants du centre-plage, plutôt que de la ridiculiser au niveau de ses adhérents et de sa dynamique équipe dirigeante qui se donnent pourtant à fond pour faire vivre la station en cette période suffisamment compliquée d’avant-saison. Pire, ce sont les visiteurs qui ont été lésés car, dans la matinée, personne n’a été en mesure de les informer sur place de la situation. Décidément, cette municipalité a un problème de taille avec sa Plage.