(Communiqué)

 

Réponse aux Françaises et Français de l’association Catalunya Peuple d’Espagne :

 

-« Les vagues du Leman sont connues pour donner du vague à l’âme. A trop les contempler il semble qu’elles embrument aussi les cerveaux

 

L’écharpe dont vous sembler considérer depuis un pays étranger que nous la portons par usurpation nous a été donnée, que cela vous convienne ou non, par nos concitoyens. Vos agitations à cet égard sont sans objet. Ni l’un ni l’autre ne sommes encartés auprès du parti Les Républicains. En revanche, l’un et l’autre admirateurs et lecteurs du Général, nous avons pleinement conscience de nous inscrire, en la circonstance, dans la défense de l’un des grands principes du gaullisme : le droit à l’autodétermination.

Vos commentaires sur la situation de la Catalogne n’engagent que vous.

En revanche, personne ne nous empêchera de célébrer la Diada, journée qui devrait vous réjouir puisque nous avons le panache de commémorer jusqu’à nos défaites pour ne jamais oublier le visage du bourreau. Nous sommes Français par trois siècles et demi d’histoire, et Catalans par un millénaire de coeur. Vous ne pouvez prétendre extirper de nous ni l’un, ni l’autre ».

 

Claude Ferrer et Marie Costa.