-« Un maire peut-il intervenir dans le fonctionnement d’une association, récupérer les adresses de tous les membres de cette association (…), tout cela en pleine période électorale ? » ; telle est la question posée par François Laigle, président de l’association LLA* Loueurs de meublés d’Amélie les Bains, destinataire selon ses dires « de courriers qui indiquent une violation de l’article L 107 du Code Electoral (modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 – art. 1 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002) ».

 

François Laigle ne décolère pas : « Le mail que le maire Alexandre Reynal a envoyé à l’ensemble des 150 membres de l’association de loueurs de meublés semble être une tentative de pression pour influencer les votes pour le second tour de l’élection municipale… et aussi l’élection interne à l’association les Loueurs d’Amélie. En effet, M. Reynal indique clairement refuser de travailler avec le président de l’association « car ce dernier n’est pas d’accord avec la politique qu’il mène ».  Dans ce mail, le maire m’attaque en prenant l’exemple d’un article publié sur la page Facebook Viv’Amélie… ».
Dans un communiqué de presse, M. Laigle confirme « Qu’une plainte a donc été déposée auprès de M. le procureur de la République de Perpignan ».

 

* L’association LLA, le Bureau, le Conseil d’administration, travaille bénévolement depuis des années pour la promotion d’Amélie et de l’activité thermale ainsi que des 450 appartements des loueurs membres de l’association.