Les élus de l’Opposition municipale d’Amélie-les-Bains communiquent avec prière d’insérer :

« L’article du journal L’Indépendant du mercredi 22 novembre relatif au compte rendu du conseil municipal d’Amélie-les-Bains/ Palalda, s’apparente plus à de la propagande qu’à une information qui relate ce Conseil. Ou alors, nous n’avons pas assisté à la même réunion. Nous sommes habitués à ce type de procédé, qui dit : « Tout va bien Madame la Marquise ». Cette attitude d’aveuglement représente l’arbre admirable qui doit cacher la forêt des tracas. Occultées, les demandes d’éclaircissement de modification du budget, occultés les échanges sur l’annulation d’une délibération de septembre 2015, oui de 2015, relatif à une vente d’un bien communal, occultées les discussions à propos des questions ouvertes d’ailleurs qui se ferment rapidement.

Ce n’est pas ce que nous pouvons appeler un « Conseil Municipal apaisé ».

Nous avions décidé de ne pas parler des « Gorges du Mondony », simplement par décence et correction. En revanche, on ne peut taire, notamment, certaines incongruités. Monsieur le maire (NDLR, Alexandre REYNAL, PS) prétend avoir réuni le Conseil municipal « pour l’informer de sa mise en cause sur cette affaire ». Il oublie de préciser qu’il parle uniquement des membres de la majorité, puisque un seul membre de l’Opposition a été prévenu par téléphone bien après le groupe majoritaire et les employés municipaux. Et de quel droit, espère-t-il que ce site n’ouvrira jamais ? Trois millions engloutis en pure perte ».