Le nouveau groupe d’opposition municipale « Sauvons Amélie » soutien de la liste « Amélie Source d’Avenir » communique :

 

 

« Quelques réflexions sur le budget municipal tel que présenté par Alexandre REYNAL, un joli trompe l’œil !

 

BUDGET 2019 : nous avons constaté un gonflement artificiel des recettes d’investissement dans le but de se créer un trésor de guerre
Comment : On inscrit des dépenses dont on sait qu’elles ne seront jamais réalisées ou qu’elles sont déjà couvertes par ailleurs. Or la loi oblige à mettre une recette en face de chaque dépense. En fin d’exercice comme les dépenses concernées n’ont pas été réalisées il va rester des recettes, en tout cas sur le papier.
Pour les rendre réelles on emprunte, quitte à endetter plus encore les Améliens et Palaldéens. Et comme ce n’est pas si simple, on emprunte à un taux supérieur à celui du marché tout en prétendant faire une excellente affaire

BUDGET 2020 :
Ainsi avant même le vote incertain du budget 2020 (voici déjà trois conseils sans quorum) ce trésor de guerre constitué par un nouvel endettement des Améliens a donc un triple effet :
Un effet cosmétique sur le budget
Un effet dopant sur le fonctionnement
Un effet psychologique sur d’éventuels investisseurs ou acheteurs

Son utilisation mériterait un projet mûri et réfléchi.
Au lieu de cela on va avoir droit à une annonce tonitruante sur un projet ficelé à la hâte. Hautbois et Musette, Tambour et Trompette, bref Mesdames DELGA* et MALHERBE**, devraient assurer l’accompagnement musical de ce joli trompe l’œil ! ».

 

*Carole DELGA (PS), présidente de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée.

**Hermeline MALHERBE (PS), présidente du Département.