La Communauté de communes Albères-Côte Vermeille-Illibéris communique :

 

(Port-Vendres, crédit photo Frédéric@Hedelin)

 

 

De gauche à droite : Pierre Roig, maire de Sainte-Marie, Pierre Aylagas, président de la communauté de communes Albères-Côte Vermeille-Illibéris, et Jean-Paul Billes, maire de Pézilla-la-Rivière

 

« Une convention essentielle pour la protection du littoral

La communauté de communes Albères-Côte Vermeille-Illibéris vient de franchir une nouvelle étape dans le domaine de la préservation de son littoral.

En effet, elle a signé le 28 février au siège de Perpignan Méditerranée Métropole la convention de partenariat avec l’ObsCat (observatoire de la côte sableuse catalane). Pour rappel, cet organisme poursuit une mission d’étude et d’analyse des mouvements et évolutions du littoral (évolution du trait de côte notamment) tout en facilitant la prise de décision des autorités publiques, notamment en matière de gestion du trait de côte.

L’ObsCat regroupe les intercommunalités et collectivités littorales ainsi que les partenaires institutionnels (Bureau de Recherches Géologiques et Minières), Université de Perpignan, Agence d’urbanisme catalane ….

Depuis mai 2019, la communauté de communes est en charge de la « Défense contre la mer » dans le cadre de sa compétence GEMAPI (Gestion des milieux aquatiques et prévention contre les inondations). Le mois suivant, elle adhérait à l’ObsCat.

Quelques opérations fortes ont été menées au cours de ces derniers mois.

En novembre, des survols en ULM ont ainsi permis de réaliser un relevé photogrammétrique (techniques d’élaboration de plans et de cartes d’après des photographies aériennes) de la campagne.

Un relevé post tempête a également été réalisé le 25 janvier. Celui-ci a permis de mieux connaître la topographie des plages et la position du trait de côte du Racou au cap Leucate.

Les évènements météorologiques récents, dont la tempête Gloria en janvier, ont démontré tout l’intérêt d’une gestion structurée et d’une politique forte en matière de défense contre la mer et de gestion de Trait de Côte.

La signature de ce partenariat va ainsi doter la communauté de communes d’un outil indispensable dans ce domaine.

En savoir plus sur l’ObsCat : http://obscat.fr/