-« Le maire d’Argelès succède à Pierre Aylagas à la présidence de la communauté de commune.
La communauté de communes Albères – Côte Vermeille – Illibéris a un nouveau président et son élection ne souffre d’aucune ambiguïté au moins d’un point de vue du résultat, puisque 31 conseillers communautaires sur les 50 ont voté pour Antoine Parra.

Discours entendu du nouvel élu sur une volonté de clôturer la campagne qui ne sautera pas aux yeux dans les faits, puisque le malheureux concurrent du nouveau président devra attendre de se voir proposer la 9e vice-présidence (sur 14) pour recevoir un mot de félicitations.

Le maire de la plus importante commune en apport financier et en population se retrouve à la tête de cette intercommunalité et le maire de la deuxième (Elne) se retrouve 14e vice-président sur 14 possibles. De quoi est-ce le présage ? On ne sait pas ?…

Le 6 juillet le maire d’Elne, au nom des élus de la majorité illibérienne, proposait une idée neuve pour l’élection du président de la comcom, à savoir : une collégialité très poussée entre les 15 communes qui la compose au travers de leur représentant au bureau; une plus grande implication des 50 conseillers communautaires et une participation citoyenne plus effective. Enfin la construction d’un projet de territoire entre tous les conseillers communautaires en trouvant les moyens d’y impliquer les populations. Je n’ai finalement pas présenté ma candidature lundi 13 juillet pour ne pas ajouter de la division et parce que manifestement cette nouvelle manière de gouverner, cette présidence à 15 avec un président animateur, n’a pas convaincu.

Les délégués d’Elne ne se découragent pas pour autant et qu’elle que soit la situation, ils porteront dans cette instance à la fois leur conception de la gouvernance, leur vision du territoire, les projets et intérêts de leur commune. Qu’on le veuille ou non, doucement, tôt ou tard, ces idées neuves fondées sur le vivre ensemble, la citoyenneté, un rapport différent à l’environnement et à la terre, feront leur chemin dans la société et donc aussi sur notre territoire. Elles correspondent à une aspiration, à une vision nouvelle de faire de la politique.

Pour l’heure, dans la communauté de communes Albères – Côte Vermeille – Illibéris, Elne sera un membre important (le deuxième en apport financier et en population), et actif qui impliquera et mobilisera les citoyennes et citoyens illibériens dans les dossiers qu’elle portera ».

Article du blog de Nicolas Garcia 2020elne.com