Communiqué de Presse

 

Sous le titre « Rencontre avec des candidates libanaises aux élections législatives au Liban », Marie-Thérèse Sanchez-Schmid (UMP), députée européenne et conseillère municipale Ville de Perpignan, communique :

« A l’occasion de la tenue, au Parlement européen, de la session plénière de l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée, le Groupe PPE, reçoit une délégation de femmes libanaises candidates aux élections législatives dans leur pays.

En tant que membre de l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée, j’ai accueilli ces candidates et organisé cette visite en lien avec l’ONG libanaise « Women in front », organisation qui milite activement en faveur de la participation des femmes à la vie politique libanaise.

Les candidates ont bénéficié d’un séminaire de formation sur le fonctionnement du Parlement européen et échangé leurs expériences et points de vue avec les membres du Groupe PPE.

Deux ans après le départ des dictateurs en Tunisie, en Egypte et en Libye, les interrogations se multiplient quant au respect des droits des femmes dans le monde arabe. De nouveaux gouvernements, dirigés par des partis islamistes, ont porté un coup d’arrêt à leur émancipation, alors même que ces dernières ont joué un rôle déterminant dans les événements du « printemps arabe ». Les discriminations à l’encontre des femmes ne se limitent pourtant pas à ces seuls pays.

Au Liban, le Parlement compte seulement quatre députées sur 128 membres. Le Groupe PPE, qui encourage depuis longtemps la participation des femmes à la société, entend que celle-ci s’exerce aussi dans la sphère politique…

Les candidates ont pu assister à la session plénière de l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée ainsi qu’aux commissions permanentes qui se sont tenues au Parlement européen ».