Communiqué de la préfecture des P-O

 

#COVID 19 

 

 

« Mise en place de centres d’accueil provisoires pour les femmes victimes de violences conjugales dans les centres commerciaux

 

 

Dans cette période d’urgence sanitaire où le confinement peut exacerber les violences conjugales, tous les moyens de prévention et de protection des femmes doivent être activés. Une série de mesures pour lutter contre les violences conjugales en situation de confinement a été déployée pour y faire face.

Parmi celles-ci, grâce à des négociations nationales avec des gestionnaires de centres commerciaux, des centres d’accueil provisoires pour accueillir des victimes ont été mis en place.

Psychologue, conseillère conjugale et familiale, gynécologue, éducatrice spécialisée, juriste, conseillère en économie sociale et familiale sont mis à disposition par les partenaires associatifs dans ces permanences.

Dans le département des Pyrénées-Orientales, 11 permanences sont organisées en lien étroit, d’une part avec les associations France Victimes, APEX et Le Mouvement Français du Planning Familial et d’autre part avec les responsables de centres commerciaux soit :

– 8 demi-journées de permanences à Auchan Porte d’Espagne (sans rendez-vous) ;
– 3 demi-journées à Carrefour Claira (prise de rendez-vous prélable au 04.68.34.92.37).

Toutes les mesures barrières et consignes de sécurité y sont bien entendu assurées.

La délégation départementale aux droits des femmes et à l’égalité femme-homme rappelle que des outils existent pour signaler, alerter, porter assistance ou écouter.

*Victime ou témoin de violences au sein du couple ou de violences intrafamiliales, appelez :
– pour une urgence, police secours : 17
– pour une mise à l’abri : 115
– pour une écoute et réorientation, de 9h00 à 19h00 : 3919
– pour un signalement en ligne aux forces de l’ordre : www.arretonslesviolences.gouv.fr
– par sms : 114
– Enfance en danger : 119″.