Colette APPERT, conseillère municipale de la droite républicaine (LR’66), réagit à l’article paru dans le journal L’Indépendant de ce mardi 20 février 2018 :
« A Cabestany nos ainés sont les oubliés de la municipalité. Suite à un état des lieux départemental concernant les EHPAD nous constatons que sur la commune il n’y a aucune structure pour accueillir nos ainés. Une seule maison de retraite privé à but lucratif « Les Camélias » la plus chère du département.
Et pourtant, le besoin existe les listes d’attentes sont importantes, un établissement public accessible au plus grand nombre serait le bienvenu. Cette infrastructure est une priorité criante. Plus de 20% de la population de Cabestany a de 60 ans à 74 ans (1 822 habitants) – de 75 à 89 ans 986 habitants – et 76 habitants ont plus de 90 ans. Enorme.
Les retraités sont malmenés par le gouvernement avec entre autre la baisse de la CSG et les baisses des retraites. Alors oui ! il faut très rapidement réagir. Nous sommes prêts et ferons de ce problème une de nos priorités ».