Trois des quatre candidats de la Droite et du Centre aux élections législatives de juin 2017 assistaient, hier matin, à Perpignan, à la conférence de presse donnée par le parti Les Républicains (PR), au lendemain du second tour de la « primaire » qui a désigné François FILLON comme candidat de la Droite et du Centre pour l’élection présidentielle d’avril 2017.

Si Daniel MACH, maire de Pollestres, vice-président de la Communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole (PMM), a été le premier de ces candidats – il vise la 1ère circonscription des P-O – à prendre la parole, ès qualité de secrétaire départemental LR, saluant « la forte mobilisation des électeurs (…) », la sensation est venue de Fernand SIRé, ancien maire de Saint-Laurent-de-la-Salanque, député sortant sur la 2ème circonscription, qui a surpris tout le monde lors de son intervention en déclarant : « Avec lui (François FILLON, NDLR), on aura une vraie première dame, pas comme avec François HOLLANDE qui fait voter des lois sur le mariage sans avoir été marié lui-même »

Une formule qui a fait dire à certains participants que « s’il persiste dans sa candidature sur la 2ème circonscription, on va finir par la perdre »… Sacré Fernand, toujours le mot pour (sou)rire, ou pour provoquer des gingivites !