C’est dans une ambiance de fête, au rythme des accords du groupe « Llam Te Frigui », que les amateurs de bons vins arrivaient au Domaine. En cette fin de chaude journée d’hier, samedi 6 juillet 2019, les fidèles connaisseurs, mais aussi de nombreux visiteurs venus pour la première fois, envahissaient le domaine pour profiter de cette soirée festive

 

Jean-Luc GARRIGUE, l’hôte des lieux, affichait son éternel sourire, convaincu, en accueillant toutes et tous, d’apporter son effort pour faire apprécier à sa juste valeur, l’agriculture biologique, mais sûrement aussi, la première force économique de ce coin du Fenouillèdes : la vigne et le vin.

Une fête à l’offensive pour promouvoir un terroir

Si les premières discussions étaient orientées vers le dernier aléa climatique subis ces derniers jours à cause de la chaleur torride, bien vite, l’ambiance se tournait vers la fête. Le groupe « Llamp Te Frigui », n’était pas en reste pour donner le ton. Reine et Jean-Luc GARRIGUE, Anthony MARTIN, Romain, se donnaient sans compter pour apporter cette note conviviale grâce à leur accueil chaleureux, amical.
L’apéro pouvait commencer.
Accompagnés par des toasts du meilleur goût, les blancs et les rouges « Terroirs de Catalogne », devaient ravir les plus difficiles. Les dégustateurs experts n’étaient pas en reste, pour porter les meilleures appréciations sur ces vins aux caractéristiques si particulières d’un terroir d’exception. Les rosés Côtes du Roussillon « Tortue », (syrach-grenache), devaient compléter le panel des vins à déguster en ce premier moment de la soirée.
Une « fideua », concoctée de main de maître, devait emplir de joie le cœur des participants. Bien accompagnée par des Côtes du Roussillon Villages « Circaète » et « Bonelli » issus des cépages Carignan- Syrach-Grenache, les discussions allaient bon train autour de l’économie locale à promouvoir sans cesse, mais aussi, autour de la catalanité, de la vie des gens d’ici.
C’est Romain GARRIGUE, qui devait dans une interprétation d’ « Els Segadors », accompagné par le groupe musical, ravir une fois encore l’assistance pendue à ces lèvres. Celles d’un jeune homme, à la conquête de ses racines de son Pays Catalan, qu’il entend bien porter avec force et conviction au-delà des frontières.

 

 

La fête de la nouaison, un moment de rencontre

C’est ainsi, que Margaret, installée dans le village voisin de Planèzes, « Suisse, petit lait, chocolat et billets », ainsi dénommée par François, était également de la fête. Accompagnée de sa fille Anne, elle devait prendre un réel plaisir à être du nombre qui, cette année, aura participé à cette belle fête, à toutes les dégustations, à l’excellent repas.
Mais François, était plus qu’un simple participant. Nous découvrons dans la discussion, qu’il est un descendant de François NAUTé. Ce dernier ayant marqué l’essai de la victoire pour l’USAP, au championnat de France de 1914.
François, c’est l’artiste réalisant des dessins pour tous, représentant la « feria », aussi bien que l’emblème sur un maillot d’une équipe de rugby corse. Si vous désirez profiter de ses talents, un numéro : 06 24 92 81 28.
C’est tard dans la nuit, que cette soirée sous un magnifique ciel étoilé devait prendre fin.
Et déjà, les regards se portaient vers l’année prochaine pour déguster de nouvelles cuvées, pour de nouvelles rencontres.

 

Pour joindre Le Domaine Mont-Noir : tel -04 68 29 15 34 – 06 24 01 19 08
Adresse courriel : domaine.mont.noir@gmail.com

 

Joseph JOURDA.