C’est devenu un rituel. Interrompue par la crise sanitaire, voilà la fête de la nouaison revenue au Domaine Mont Noir. La nouaison, ce moment particulier, où la fleur des grains de raisins, se transforme en fruit. Ou, lorsque l’on plonge la tête dans le cep, cette odeur si particulière, vient déjà enivrer vos sens tout en gardant la mesure du raisonnable

 

 

Pour son retour, cette fête aura emporté toutes les meilleures appréciations. Comme nous ne pouvons en douter, elle a été conduite de main de maître par Jean-Luc Garrigue, avec l’aide de ses précieux soutiens, Anthony, Reine et Romain. C’est d’ailleurs ce dernier, du moins le pensons nous ainsi, qui insuffle sans cesse cette note Catalane si chère à son cœur et au nôtre. Mais pour cette nouvelle édition, cette fête retrouvée, avait une résonance particulière. C’était celle, de l’inauguration de la cave du Domaine.

Quinze ans déjà

Voilà quinze ans que le Domaine Mont Noir existe. Le temps est effectivement venu pour passer de l’adolescence à l’âge adulte. C’est cette décision qui a été prise en mettant en place la cave particulière du Domaine. Les cuves sont en place. Le reste de la récolte précédente logé. La nouvelle récolte est attendue avec impatience. Prometteuse, espérons qu’elle saura, arrivée au bout, venir récompenser le travail fait. Au final, grâce aux efforts du Domaine, à la persévérance des maîtres d’œuvres, en leur ténacité, toute la valeur économique de la vallée de l’Agly au travers de la viticulture en sortira rehaussée, grandie. Quand un vigneron gagne, c’est toute la profession qui avance. Pleine réussite donc !

De nouvelles étiquettes

C’est le peintre qui signe ces œuvres Ben Caillou, à qui a été confiée la tâche de créer de nouvelles étiquettes. Tatoueur, muraliste, il est déjà très connu et la dextérité dans son art, remarquée par de nombreux professionnels dans tous les domaines. C’est ainsi, que vous pourrez reconnaître suivant les cuvées, l’aigle de Bonelli associé à un rouge puissant. La tortue, avec son admirable robe rouge. Ou encore, le circaète et son rouge vif.

La résonance catalane dans la cave

D’entrée de jeu, les jalons sont posés. La cave va s’inscrire dans cette envie de vivre avec cet esprit catalan chevillé au corps. Savoir lier l’économie à une culture, c’est tout un savoir faire. C’est aussi une preuve de maturité remarquable, pour celles et ceux, conscients de la nécessité de faire vivre nos racines pour exister, pour avancer, convaincre. De plus, le peuple Catalan est réputé pour un être un maître dans l’art de commercer. Le Domaine Mont Noir ne saurait donc pas mentir de cette ancienne manière d’être. Elle est devenue une réalité incontestée au fil des siècles.
C’est donc le plus naturellement du monde, que la chanteuse nord-catalane, Leslie Malet Salvador, est venu animer cet après-midi par un concert apprécié par tous les participants. Il suffisait pour s’en convaincre, de regarder les yeux embués de bonheur des participants.
Leslie a donc interprété un programme riche et varié ou chansons et musiques se succèdent mettant à l’honneur les auteurs du nord et du sud de la Catalogne. Ainsi, avons-nous pu être subjugués, une fois de plus, par El Cant dels Ocells, qui est une chanson traditionnelle, mais aussi et bien sûr, par La Santa Espina.
C’est à l’aide des bulles d’un vigneron de l’Ain, du domaine Lingot Martin, que l’apéro pouvait commencer.

Place à la bonne chère

C’est le plus naturellement du monde, que l’apéritif devait se poursuivre en dégustant la cargolade bien de chez nous, accompagnée de l’inévitable aïoli. Soyons honnêtes ! Elle devait en ravir plus de quatre. Alain et Véronique, venus d’Arles-sur-Tech pour la circonstance, étaient du nombre. En continuant les discussions, voilà les convives prêts pour le repas concocté de main de maître par Christophe et son équipe du Al Casot de la Farga. Ainsi, le menu avec le pain et tomate, le serrano, le manchego et bien évidemment l’agneau de Prats-de-Mollo à la broche, accompagné des pommes de terre grenailles devait venir taquiner les papilles.
Mais c’est la surprise du jour, un tiramisu à la rousquille et au Byrrh, qui finalement devait emporter définitivement l’adhésion de toutes et tous.
Et pour continuer dans la bonne humeur, Leslie devait reprendre son tour de chant et bercer la compagnie des belles mélopées incitant les participants à mieux connaître le pays catalan, sa culture et toutes ses richesses.
Un dernier mot s’impose ; I per molts anys.

Pour joindre le Domaine Mont Noir :
Port : +33 6 24 01 19 08
Tel: +33 4 68 29 15 34
Mail: domaine.mont.noir@gmail.com
Web: www.domainemontnoir.com

Joseph Jourda