C’est une démarche, autant originale que de circonstance, à laquelle Marie-Line nous a conviés :
la visite du caveau de la cave coopérative et du moulin à huile. Démarche de circonstance, car la culture de la vigne et de l’olivier est séculaire dans notre région. Elle à forgé son identité au cours des siècles.

Mais ce lieu, sur la route de Maury, à l’entrée du village, abrite aussi, à trois pas de là, la miellerie de José FARRé, apiculteur bien connu. Un lieu donc, reposant sur l’économie locale qui mérite toute l’attention. En sera-t-il ainsi, les élections municipales approchant ?

Du caveau au moulin

À son habitude, Marie-Line était là pour accueillir les cinquante visiteurs du village de vacances de la C.C.A.S. Elle était accompagnée par Marjorie, jeune stagiaire en formation. Celle-ci se destine au commerce. Elle aime déjà, au bout de quelques jours, sa formation dans le milieu de la vigne et du vin. Ne doutons pas, que l’influence de Marie-Line y soit pour quelque chose. Nous ne pouvons que souhaiter bonne continuation à Marjorie qui saura suivre son chemin dans les meilleures conditions et préparer au mieux son entrée dans la vie active.

Des amis de Bourgogne en visite

Difficile de raconter des blagues à ces visiteurs retraités de Bourgogne, venus passer une semaine de vacances au centre de la CCAS à Estagel. Le vin, ils connaissent, tout comme Dominique CORNET, le directeur de l’institution, fin connaisseur en la matière. Après la dégustation du grenache gris 2018, du rosé Château Montner 2018 médaillé d’or grenache du monde, de la cuvée Expression Tautavel 2016, médaille d’or, et du Maury grenat (VDN), coup de cœur du guide hachette, l’un des visiteurs, devait nous confier que notre production n’a rien à envier aux vins de Bourgogne. Merci à lui pour cette appréciation. Encore une, qui permet de lever une appréhension sur la qualité de nos produits. Qui aide de passer le cap de ce trop d’humilité, qui gêne parfois, et peut empêcher d’avancer dans la communication, mais aussi dans la commercialisation.
La Discussion avec l’un de nos amis, devait nous faire découvrir que la passion de la vigne et du vin, allait jusqu’à l’entretien d’une parcelle de vigne. Du travail sur la parcelle, mais aussi en ce qui concerne la vinification. Ainsi, son vin produit, élevé avec amour et passion, est destiné à ses enfants et petits-enfants, à ses amis. Et comme le vin, dans n’importe quelle région, est synonyme de convivialité, il donne l’occasion, au moment des vendanges à notre ami retraité, d’entretenir les liens d’amitié. Longue vie à ce vigneron passionné.
C’est ainsi, que tous les visiteurs, deviennent également et pour la plupart des amis fidélisés au caveau, à nos productions. Souhaitons qu’il en soit de même, en ce qui concerne l’huile et les produits du moulin « Galéa ».

 

Le moulin à huile

Situé à une petite encablure pédestre du caveau, le rapprochement ne pouvait être qu’effectif. Installé depuis 2017, Vincent GALLEGO, propriétaire du moulin, se réjouit de cette collaboration qui laisse présager les meilleurs hospices sur un territoire ou il n’est pas facile de faire prospérer une économie. En cela, les causes sont multiples et bien maîtrisées par les professionnels.
La production de Vincent, qui possède également une oliveraie, est multiple et variée. Bien évidemment, l’huile reste la maîtresse incontestée des lieux. Les dérivés sont aussi bien présents, comme la tapenade si recherchée pour accompagner les apéritifs festifs. Sur un morceau de pain grillé, quel régal pour le palais, quel plaisir de vivre, ainsi rencontré. Les olives de différentes catégories, viennent compléter le panel de toutes ces bonnes choses qui font aimer la vie.
Longue route à cette collaboration, en souhaitant que toute l’aide sera apportée à cette démarche initié par Marie-Line.

 

Pour joindre Marie-Line au caveau : 04 68 34 27 61
Et Vincent au moulin : 06 74 23 63 15.

 

Joseph JOURDA.