Ce samedi 7 septembre, dernier jour de la semaine, a été celui choisi par les animateurs du centre de loisir de la maison familiale de la CCAS (Caisse Centrale d’Activité Sociale) pour rendre visite à Marie-Line au caveau

Accompagnés de Marion, la cinquantaine de Bourguignons en vacance, termine ainsi son périple d’une semaine dans notre région. Tous, charmés par la structure de la CCAS, par l’accueil, les divers déplacements, la découverte des paysages et comme de bien entendu, par nos vins.

Une remarque sincère sur les vins « Bio »

La dégustation des produits de la cave, dont les Rosés Gris « IGP Côtes Catalanes », suivis par les Côtes du Roussillon Village « Terrasses d’Agly » en Bio, les CRV « Mont d’Estagel », pour finir par un ambré (VDN) Montner, ont ravi les meilleurs connaisseurs du groupe.
Promis ! Après avoir fait provision de quelques bouteilles, ils se rappelleront de la cave pour leurs festivités tout au long de l’année. À l’occasion, ils n’hésiteront pas à communiquer la bonne adresse à leurs amis. C’est de cela, dont-ils nous ont assuré.
Mais c’était sans compter sur Thierry, chauffeur du bus. Comme il a pu nous l’assurer, son métier fait qu’il visite les régions viticoles de notre pays. Il est devenu un vrai connaisseur et à la chance, en dehors des heures de service bien entendu, de déguster les vins. Il porte toutefois une attention particulière à la production Bio. Pour lui, si des progrès sont déjà enregistrés dans ce domaine, il n’en reste pas moins que des progrès restent à faire. Il devait préciser : « Je dis bien, des progrès à faire partout ». Et de rajouter : « Faisons confiance aux producteurs, aux cavistes, aux œnologues qui ont en charge la vinification pour tendre vers la perfection ».
Il nous apprend dans le même temps, que son père était vigneron. Nous sommes tentés de dire : « Bon sang ne saurait mentir ».
Et voilà ! L’été se termine sur une bonne note au caveau des « Vignerons des Côtes d’Agly ». Un groupe bien sympathique a clôturé la saison. N’en doutons pas, d’autres attendent déjà d’ouvrir la porte. Elle reste ouverte à tous les amateurs, mais aussi à toutes celles et ceux friands de bonnes choses, aimant découvrir des produits locaux de haute valeur, élaborés avec tout l’amour dont seuls, sont capables les passionnés.
Tout cela, avec en prime, le sourire et le bon mot de Marie-Line.

Joseph JOURDA.