Ce n’est là qu’un hommage juste, car tellement bien mérité ! Nathalie LEFORT, depuis sa vinaigrerie de La Guinelle, entre les communes de Port-Vendres et Banyuls-sur-Mer, fait depuis deux décennies des pures merveilles sur un terroir magique, à l’ombre du hameau de Cosprons : des vinaigres qui déplacent les amateurs du monde entier ! Venus aussi bien des quatre coins de l’Europe que du Japon ou des Etats-Unis d’Amérique.

Ce sont ces artisans-là qui feront la dynamique du territoire « made in Roussillon », qui oeuvrent en permanence « au nom du bon goût », jour après jour, en dénichant des saveurs inoubliables, qui vous propulsent ensuite au sommet d’une gastronomique authentique, véritable et alléchante pour faire de chaque repas une Fête ! Nathalie LEFORT reste fidèle à cette maxime française ancestrale : « C’est du bon vin que se fait le plus fort vinaigre » ; et sous le soleil du Roussillon, entre coteaux de l’Agly et de Banyuls-sur-Mer/ Collioure, en excellents vins on s’y connaît. Chez elle, dans son atelier-boutique, au cœur de son domaine qui a (presque) tout d’une enclave viticole, dans ce rêve de senteurs florales, d’herbes, se dégage « une certaine acidité suffisamment pointue dans son insolence vinaigrée » (In « Une gourmandise », de Muriel BARBERY). C’est tout à fait cela.

Bravo Nathalie !

Et la rédaction de l’hebdomadaire « Le Figaro Magazine » ne s’y est pas trompée en la plaçant cette semaine dans les pages très lues et très courues de ses Quartiers Libres.