Jean Plouzennec, Jean-Michel Solé, Jean-Michel Parcé, Jean-Marie Patrouix et Jean Sannac (au premier plan, de gauche à droite).

– Le Lieu : restaurant « La Littorine », sur la plage des Elmes, à Banyuls-sur-Mer. C’est la table de l’Hôtel des Elmes : 04 68 88 03 12 ; site hotel-des-elmes.com ; email info@hotel-des-elmes.com

– L’Evénement : la 16ème édition de la Fête des Vendanges de Banyuls-sur-Mer. 130 personnes participaient à ce repas de Fête !

– La Date : Vendredi 7 octobre 2011, de 20 h à minuit.

– Aux fourneaux : Jean Plouzennec et Jean-Marie Patrouix. Et la brigade au complet du restaurant « La Littorine » de Jean Sannac ! Jean Plouzennec : chef-de-cuisine du restaurant « Le Cédrat », casino du Boulou (El Volo), auteur du best-seller culinaire « Faire chanter la cuisine du Roussillon » (paru en décembre 2008), créateur avec Didier Banyols (et leurs épouses Rachel et Marie-Louise) dans les années 90 de la table « Les Feuillants » à Céret (qui avait décroché deux étoiles au Guide Michelin !, une première jamais plus réitéréé depuis dans le département des Pyrénées-Orientales). Jean-Marie Patrouix : depuis plus de deux décennies maintenant il est incontestablement – et c’est incontesté – « LE » gardien du patrimoine gourmand en Côte Vermeille, depuis les cuisines du « Sardinal », à Banyuls-sur-Mer, il y a une quinzaine d’années de cela, et désormais de « La Littorine ». Il a un talent fou, et c’est peu dire !, qui s’appuie surtout sur sa façon inestimable, incomparable et prodieuse de (re)travailler tous les poissons de la Méditerranée. C’est « le Cousteau » de nos fourneaux !

– Le Menu (de fête cela va de soi !) : Filet de Lisette « comme en escabèche » aux arômes d’orange ; Blanc de Saint-Pierre « escalivade », petite salade aux anchois ; Queues de gambas « snackées », arroz d’Espolla ; Médaillon de veau des Pyrénées au foie gras et champignons ; Mel i mato glacé ; gâteau épicé.

– Les Vins (une sélection grandiose parce que impitoyable !) : Collioure blanc 2010, domaines Piétri-Géraud et La Tour Vieille (Christine Campadieu/ Vincent Cantié), pour accompagner le premier plat, le filet de Lisette « comme en escabèche »), puis, en suivant sur les autres plats : Collioure blanc 2010 (Domaine Saint-Sébastien « Inspiration minérale » et Domaine du Mas-Blanc « Signature ») ; Collioure rosé 2010 (Cave l’Etoile) ; Collioure rouge 2007 (Domaine du Traginer/ « Cuvée d’octobre ») ; Banyuls rancio blanc demi-doux (Cellier des Templiers) ; Banyuls rimage 2008 (Cave Madeloc/ « Cuvée Cirera »).

– Les Personnalités présentes : Michel Moly (maire de Collioure, 1er vice-président du Conseil général des P-O, conseiller général de la Côte Vermeille) et son épouse Isabelle ; Pierre Aylagas (maire d’Argelès-sur-Mer, président de la communauté de communes Albères/ Côte Vermeille, président du Comité départemental de Tourisme, vice-président du Conseil général) et son épouse Reine ; des élus de la ville de Banyuls-sur-Mer de l’équipe majoritaire à Jean Rède , dont son 1er adjoint, Gilbert Collin ; Jean-Michel Solé, président du GICB (Groupement Interprofessionnel du Cru Banyuls) ; André Mariotti président de l’association « Banyuls Fête des Vendanges » qui co-organise cette manifestation qui a lieu trois jours durant (jusqu’au dimanche 9 octobre inclus) ; des chefs d’entreprises (comme Pascal Falco, directeur général d’Inno-Wood-Technologie, venu tout-spécialement en famille depuis Laroque d’Olmes dans l’Ariège !) ; des décideurs locaux, de fins gourmets et grands specialistes des vins des Pyrénées-Orientales (tels Jean-Paul Ramio et Pierre Torres, inépuisables, infatigables insatiables et incollables lorsqu’il s’agit de parler de nos Côtes-du-Roussillon et vins-doux-naturels)… et, naturellement, de très nombreux vignerons : Jean-Michel Parcé, Laetitia Piétri-Géraud, Bruno Cazes

– Les Hommages : d’abord, aux stars de la soirée (avec les vins d’ici) Jean Plouzennec et Jean-Marie Patrouix, qui ont su succéder avec brio et beaucoup de créativité aux grands chefs-cuisiniers Michel Portos et Patricia Gomez qui les avaient précédé dans cette démarche culinaire. Puis, à Michel Jomain, décédé récemment, qui dirigea le GICB pendant de longues et précieuses années. Enfin, à Dominique Garreau, dit « Doumé », qui fut « the » maître d’hôtel de « La Littorine » pendant trente ans et lui aussi qui nous a quitté cette année.

– « LA » phrase : à propos de Jean Plouzennec, par Jean-Michel Parcé, le disc-jockey de la soirée : « Jean Plouzennec, un chef-cuisinier extraordinaire, quelqu’un qui a toujours défendu la multiplicité des saveurs et la cuisine de terroir » ; une formule qui lui va comme un gant !

– Le « scoop » : Jean-Marie Patrouix fera ses adieux – pour cause de départ à la retraite – en février 2012. Il sera remplace aux fourneaux par Gérald Desmulier, qui officiait déjà hier soir à ses côtés pour, comme aurait dit feu le docteur André Parcé, père du cru banyuls : « Un grand moment ! ».

Jean-Michel Parcé, Jean Plouzennec, Jean-Marie Patrouix (de droite à gauche)