Il y avait du lourd… politiquement s’entend, dimanche dernier, à la Fête des Vendanges de Banyuls-sur-Mer !
Les deux nouveaux sénateurs des P-O étaient là : Christian Bourquin (PS), de par ailleurs président de la Région Languedoc-Roussillon ; et François Calvet (UMP), de par ailleurs maire de Le Soler et vice-président de Perpignan-Méditerranée Communauté d’Agglomération (l’agglo PMCA). Leurs suppléants étaient également présents : Hermeline Malherbe (PS), présidente du Conseil général des P-O ; et Jean-Pierre Roméro (UMP), maire de Port-Vendres. Sans oublier : Jean Rède (UMP), of course !, maire de Banyuls-sur-Mer ; Michel Moly (PS), maire de Collioure et conseiller général du canton de la Côte Vermeille ; Pierre Aylagas (PS), maire d’Argelès-sur-Mer, vice-président du Conseil général et président de la communauté de communes Albères/ Côte Vermeille ; Charles Campigna (PS), adjoint au maire d’Argelès-sur-Mer ; le docteur Fernand Siré (UMP), député-maire de Saint-Laurent-de-la-Salanque et vice-président de l’agglo PMCA ; Roger Torreilles, ancien maire de Baixas et responsable des caves Dom Brial… et, inévitablement, Jacqueline Irles (UMP), députée de la circonscription, maire de Villeneuve-de-la-Raho, également vice-présidente de l’agglo PMCA.
Parmi les nombreuses, innombrables et terribles anecdotes, on retiendra celle-ci : lors du déjeuner sur le sable, Jacqueline Irles propose une « rouste » à un proche… Celui-ci lui répond illico : « Profites-en, car l’an prochain, lors des élections législatives, c’est toi qui risques d’en prendre une, rouste ! ». Facile, certes, mais efficace pour planter l’ambiance.
On notera aussi que seul Pierre Aylagas a déjeuné dans une « colle », assis sur des galets de plage… comme à l’ancienne !
Enfin, félicitations et un énorme BRAVO! à tous les commerçants en général, aux cafetiers-restaurateurs en particulier, de la célébrissime rue Saint-Pierre, qui pendant ces trois jours de fête, du vendredi au dimanche, nous ont servi – d’excellents vins – et, sur un plateau d’argent, une superbe ambiance aux allures de féria ! On se serait (presque) cru, par moments et par endroits, en piste pour un 16 août à Collioure.