Stéphane GREGORI et Etienne LORMAND en début de soirée.

En haute saison estivale, le Grand Hôtel du LIDO emploie une cinquantaine de salariés (Le Lido dépend de la chaîne hôtelière familiale Roussill’Hôtel, fondée par Jacqueline et Guy LORMAND).

La piscine du Grand Hôtel du LIDO, première construite sur le littoral roussillonnais dans un établissement hôtelier.

Hier soir, comme c’est souvent le cas en période estivale, la direction de l’hôtel-restaurant « Le Lido », situé en front de mer d’Argelès-plage, organisait l’une de ses belles soirées d’été, une animation musicale portée par l’Argelésien Stéphane GREGORI (auteur, chanteur, musicien, compositeur… et co-créateur de la troupe de music-hall « Les Divines Candies »), autour d’un menu spécialement concocté pour la circonstance par le talentueux jeune chef-cuisinier Romain THIEBAUD (32 ans) et sa très efficace brigade : l’Amuse bouche du Lido foie gras « d’Empordà » (du nom de la région au sud des Pyrénées, en Catalogne espagnole) mi-cuit, vin rouge comme une sangria et confit de fleurs sauvages ; le Carpaccio de daurade, mangue et vinaigrette passion ; le Trou catalan, sorbet abricot et marc de Banyuls ; le Filet de veau de pays rôti à la marjolaine, déclinaison de carottes, oignons grelots et jus corsé… Dessert « surprise » (on ne va pas tout vous raconter, non mais des fois !).

Stéphane GREGORI a animé cette belle soirée d’été de main de maître, à coups de tubes disco et des années 70-80 – un medley qui du groupe CHIC jusqu’au mythique groupe suédois ABBA, en passant par les VILLAGE PEOPLE et CERRONE a rassemblé plus de 120 titres pour le plus grand bonheur des 200 convives – tantôt « Monsieur Loyal », tantôt interprète remarquable, entouré de choristes, de danseuses et d’un danseur, enfilant costumes sur costumes dans une débauche de paillettes et de couleurs, avec un très grand professionnaliste. Lorsqu’on s’approche du CV de Stéphane GREGORI on comprend mieux l’étoffe de ce héros de scène, prédisposé à enflammer tous les publics, un véritable virtuose, accompagné, légendé, par la voix merveilleuse d’une partenaire dont la voix est une authentique ode à la Musique.

En cuisine, Romain THIEBAUD, Bocuse d’Or 2017, et Tristan TAVERNIER, son acolyte, épaulés par une merveilleuse brigade, ont assuré du début à la fin, et croyez-le, gastronomiquement parlant, ce n’est pas évident de servir près de 200 couverts avec le même souci du détail culinaire, avec une précision extrême. Quand au pâtissier de la soirée, Jordi, il nous a tout simplement ébloui par sa création. Bravo !

Un grand bravo également à Ludovic, maître de cérémonie en salle et en terrasse, à toute son équipe de stagiaires, de serveuses et de serveurs confirmé.e.s.

Enfin, rendons l’hommage mérité à Pascale et Etienne LORMAND, les patrons de l’établissement, qui n’ont pas hésité à retrousser les manches, à s’investir totalement, comme ils le font d’ailleurs à chaque fois, pour offrir à leur fidèle clientèle – certains clients sont présents chaque été depuis 1962, date à la quelle Jacqueline et Guy LORMAND, les parents d’Etienne, mais également d’Alix, de Thibault et Xavier, ont pris les commandes du LIDO – un grand moment, une soirée inoubliable !

 

Un spectacle des « Divines Candies » haut en couleur, surtout lors de l’arrivée du dessert !

 

La sympathique et talentueuse brigade du jeune chef de cuisine du LIDO, Romain THIEBAULT.

Romain THIEBAULT et Pascale LORMAND.

Vous avez dit… ambiance ? 

Marc (fils de Pascale et Etienne LORMAND), Ludovic très disco, Guy LORMAND et Etienne.

 

Le final : Etienne LORMAND se jette à l’eau ! Ou plutôt, on l’a poussé, mais nous ne vous dirons pas qui…