Préparation en cuisine de brochettes de crevettes à emporter…

 

Depuis les premiers pas du Gouvernement en direction de la sortie du confinement, les restaurateurs – dont les établissements sont toujours fermés jusqu’à nouvel ordre – et autres métiers de bouche multiplient les initiatives à partir de leurs cuisines, et ce afin d’offrir à la clientèle de nombreuses possibilités pour se mettre à table… sans s’asseoir en terrasse ou dans la salle, sans stationner au comptoir ! Tout est concocté, mijoté, préparé, pour la vente à emporter uniquement et exclusivement.

Dans le strict respect des règles sanitaires et sécuritaires imposées par la règlementation provisoire issue de la crise sanitaire liée au COVID-19 (coronavirus), ces professionnels innovent avec talent, parfois aussi avec un zest de magie, pour satisfaire notre gourmandise.

A la poissonnerie Ty’Breizh, plantée dans le rond-point d’Arrivée à Argelès-plage, le poisson se prépare désormais à toutes les sauces : cru, grillé, mixé… et ce pour la plus grande joie des épicuriens privés pendant près de deux mois de ces bon petits plats cuisinés.

Parmi les succès du moment : les incontournables sushis, bien évidemment… et les « makizushi », plus communément appelé « maki » en Europe ; il s’agit d’une spécialité culinaire japonaise se présentant sous la forme d’un rouleau d’algue non séchée entourant du riz blanc mélangé à du vinaigre de riz sucré, et farci par divers aliments (ici, au Ty’Breizh, avec du thon ou du saumon, accompagné d’avocat, de concombre…).

Bon appétit !

 

Pavé de saumon sous vide… et surtout les sushis remportent un franc-succès parmi la clientèle

 

Le plat du jour d’hier concocté par Claudine (Clo) et Pierrick du « Ty’Breizh »: maquereau fumé au poivre. D’un avis unanime : « une tuerie ! » (photo du bas).