La belle et fine équipe de la Nouvelle Vague, jeune, dynamique et, surtout, très talentueuse !

La Koutoubia… ou l’agneau fondant façon tajine, dernière création culinaire du chef-de-cuisine Florian VALLESPI. 

 

Depuis ce samedi 28 avril 2018, à midi, le beach-club-restaurant Nouvelle Vague a rouvert ses portes, au plutôt ses transats et ses cuisines, face à la Grande Bleue, sur le sable évidemment, en direction du secteur Plage-nord.

Toute l’équipe a répondu présente. Pas un(e), de l’année dernière, ne manque à l’appel (Thomas arrivera en retard, mais il sera bien là). Il y a même un nouveau venu. Un bogosse, forcément. C’est aussi à cela qu’on reconnaît une bonne table, un bon patron, un établissement de qualité : lorsque le personnel revient d’une saison à l’autre. A commencer par le chef-de-cuisine, Florian VALLESPI. Pour rien au monde, même pour les fourneaux et les palais de la reine d’Angleterre, il lâcherait la Nouvelle Vague. Il fait partie des meubles. Il est de retour avec de nouvelles recettes : comme La Koutoubia (un cuisse d’agneau fondante façon tagine et son seksou fin au bouillon épicé) ; comme son Canard en deux textures (à la sauce banyuls accompagné d’un festin de légumes croquants sur une galette parmentière), pétales de magret grillé à la planxa et son nem de confit de cuisse… Côté « terre » ou côté « mer », il y a de quoi se régaler à l’infini. Sans oublier la palette des desserts : le Macaron chocolat blanc passion coco… Ou encore le Tiramisu spéculos et caramel beurre salé… Florian a profité de l’hiver pour faire un tour du monde des saveurs culinaires, avec à chaque escale des emplettes de goûts pour remplir son panier gourmand : de Marrakech à Saint-Martin dans les Caraïbes, des deux côtés des Pyrénées, d’Athènes à Paris et ailleurs, jusqu’en Asie, il a mis tous ses sens en action, en ébullition. Il a mémorisé toutes les réalisations imaginables, avec ou sans épices. Alors, forcément, le résultat est spectaculaire. Ajoutez la fantaisie et le culot de sa jeunesse, vous obtiendrez un toqué qui mérite tous les honneurs et le respect, un talentueux professionnel qui n’a de cesse d’innover dans son « palais de la découverte ».

Julien GALLOS (Juju), le boss des lieux, lui laisse les coudées franches. Et il a bien raison.

Depuis qu’il a osé implanter un endroit chic à l’extrême sur la plage de la station balnéaire la plus populaire de la vaste région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée, Juju n’a de cesse de réinventer la formule et le concept du beach-club-restaurant, et c’est très heureux pour attirer une clientèle haut-de-gamme, mais pas que !

Avec la Nouvelle Vague, Juju a créé en quelques étés à peine un lieu mythique. Il suffit de se poser, entre un mobilier et une vaisselle dénichés aux quatre coins de la planète, pour comprendre le climat ambiant spécial qui irrigue l’endroit. On se croirait à la fois à Minorque ou quelque part du côté de Saint-Barthélemy, voire dans la baie d’Along. Pour en arriver là, Juju n’a négligé aucun détail, dans les moindres détails ! Il s’est inspiré des endroits qui ont une âme, dans lesquels il a vécu ou il est simplement passé, il a planté aux pieds des Albères la définition parfaite du mot « farniente », sans en rajouter ! Il a fait d’Argelès-sur-Mer une adresse visible, un sourire estival, un havre de paix, une garantie de tranquillité pour les habitués de cette station bouillonnante qui passe pendant deux mois d’été de 12 000 à environ 150 000 habitants.

Parmi les nouveautés : la Table du Chef (4 à 8 personnes uniquement sur réservation). Le temps d’un dîner d’exception pour étonner vos convives ou fêter un événement, élaborez, ou laissez vous surprendre par le Chef Florian VALLESPI ; « un menu réalisé uniquement pour vous avec accord mets et vins établi suivant vos attentes », précise Julien GALLOS.

 

Présentation de plats par Lucas.

Encore mieux qu’une simple escapade, c’est une « croisière des sens »…

La Nouvelle Vague s’est aussi mise à l’heure des Caraïbes… car à la fin de la saison l’équipe mettra le cap sur l’île de Saint-Martin, dans la partie néerlandaise, pour y ouvrir la Nouvelle Vague II.

 

Vous êtes bien à Argelès-sur-Mer, plage-nord (en direction du centre commercial Costa Blanca et du camping municipal Le Roussillonnais).