(Vu sur la toile)

 

Journal Ouest France.- Une caissière travaillant dans un hypermarché de Thionville (Moselle) a été condamnée pour avoir tenté d’escroquer le magasin pour lequel elle travaillait avec la complicité de ses sœurs. Le 31 décembre dernier, elle leur avait fait payer 30 € lors du passage en caisse, alors que leurs chariots contenaient 2 900 € de marchandises.

« Elles ont agi en famille. Une femme âgée de 23 ans était jugée pour avoir tenté d’escroquer un hypermarché de Thionville dans lequel elle travaillait comme caissière. Le 31 décembre dernier, deux clientes aux chariots bien remplis et qui passaient à sa caisse avaient payé 30 € au lieu de 2 900 €, rapporte Le Républicain Lorrain. Les trois femmes étaient en réalité complices. Elles sont sœurs ».

Le jour des faits, les deux clientes ont utilisé un lecteur de code-barres pour scanner certains produits au fur et à mesure. Elles ont rempli leurs chariots, mais n’ont en réalité enregistré qu’une toute petite quantité des produits, avant de passer par la caisse de leur sœur aînée.

Un vigile les démasque
Elles devaient ensuite aller déposer ces provisions dans sa voiture, garée sur le parking. Mais un vigile a découvert leur stratagème et les deux clientes ont été interpellées à la sortie du magasin, racontent nos confrères. La marchandise a ainsi été restituée.

Lors de l’audience, l’hôtesse de caisse a expliqué s’être laissée entraîner par ses deux sœurs, son avocat précisant que la famille faisait face à d’importantes difficultés financières. Finalement, le tribunal a condamné la prévenue à 70 heures de travail d’intérêt général, à effectuer dans les prochains dix-huit mois. À défaut, elle devra effectuer une peine de deux mois de prison ferme.