Yves PORTEIX, maire de Sorède, communique :

 

« Un auxiliaire de vie scolaire employé par l’éducation nationale dans l’école maternelle « André Cavaillé » de Sorède vient d’être placé sous contrôle judiciaire et interdit du département des Pyrénées-Orientales « pour agressions sexuelles dans l’exercice de ses fonctions ».
Dés la connaissance de ces faits d’une extrême gravité – relevés grâce aux témoignages d’enfants et de parents d’élèves qui ont déposé plainte – dans le cadre de mes compétences et en fonction des éléments dont nous disposions en rapport avec l’enquête en cours, la commune a réagi à la hauteur de ses moyens et de ses responsabilités.
Hier, ,mercredi 3 juillet à 20h 15, à la mairie, j’ai organisé une réunion d’information à destination des parents d’élèves. J ai essayé de répondre à leurs légitimes craintes et interrogations, nous avons tenté d’aborder toutes les questions.
Chacun comprendra que l’affaire en cours d’instruction ne permet pas à ce stade et en dépit des accusations précises exprimées par les parents d élèves, de porter un jugement ferme et définitif dans ce dossier tant les faits dénoncés sont complexes, divers et graves.
L’affaire suit son cours. Je me suis engagé auprès des parents de les tenir informés de l’évolution du dossier et ce à chaque fois que j’en aurai l’accès en ma qualité de premier magistrat de la commune.
Les parents d’élèves comme tout autre citoyen de Sorède peuvent compter sur la solidarité de leurs élus pour les accompagner dans cette épreuve et les défendre ».