« Je suis le premier à râler contre les flics lorsque je prends un PV, mais là, très sincèrement, chapeau ! Je tiens à féliciter personnellement les gendarmes de la brigade de Saint-Cyprien, qui ont été très efficaces ; ils ont permis l’interpellation de jeunes adolescents qui s’étaient introduits chez moi pendant que mon épouse et moi nous dormions ».

C’est Marc BADIA, président de l’Office Municipal d’Animation (OMA) d’Argelès-sur-Mer, restaurateur et chef d’entreprise, qui s’exprime ainsi.

La nuit dernière, vers 3h du matin, il est réveillé par l’alarme extérieure de sa villa qui vient de se déclencher. Il se lève pour aller la neutraliser, pensant qu’un animal est à l’origine d’une fausse alerte, comme cela est déjà arrivé.

Dans le jardin, il perçoit une lampe-torche. Prudent, il s’avance tout en essayant de ne pas être repéré… Puis, soudain, c’est un gendarme qu’il rencontre. Ce dernier lui indique qu’ils viennent de surprendre deux individus qui sont entrés dans sa propriété. C’est en effectuant leur ronde que les militaires ont été attirés par le comportement étrange de deux personnes. L’une est arrêtée, elle est à peine âgée de 15-16 ans, l’autre individu a réussi à s’enfuir. Dans les mains du premier pris en flagrant délit, deux autoradios provenant d’une effraction commise dans la soirée.